Aujourd’hui, "Journée mondiale de la liberté de la presse"

Imprimer

333.jpgOui il faut bien consacrer une journée mondiale au 4ème pouvoir pour parler des violations subies par les journalistes dans plusieurs pays. Censures, répressions, emprisonnements, tortures, représailles, harcèllements, chantages, pressions, kidnapping sont le lot des journalistes qui exercent leur profession autour de la planète dans des pays proches ou éloignés de la Suisse qui reste heureusement épargnée par ce fléau. Quoi que il faut rester vigilant. Un photographe a été molesté par la police pendant les émeutes qui ont suivi le cortège du 1er mai à Zurich. Depuis le début de l’année on compte neuf journalistes tués, 168 emprisonnés et 120 citoyens blogueurs ou simplement internautes croupissent dans les geôles des dictatures. Informer ou s’informer est un acte anodin dans les pays développés qui se transforme en délit dans d’autres où la liberté d’expression pose problème. Reporters sans frontières qui fêtent cette année leur 25ème anniversaire tiennent à jour sur leur site internet l’état des libertés bafouées. Rien n’est épargné à ceux qui ont choisi de mettre leur vie en danger pour informer et livrer l’information au public. 1111.jpgParce que le nombre d’injustices ne cesse d’augmenter et que l’arbitraire nous prive d’une information objective, Reporters sans Frontières ont créé en 2001 et continuent à entretenir avec le même sérieux une liste de 40 prédateurs de la liberté de la presse. Des hommes d’Etats, des ministres, des dirigeants d’institutions d’Etat, des chefs religieux, des milices et organisations criminelles sont épinglés et montrés du doigt pour leur empressement à museler l’information. Et c’est l’occasion pour RSF de mener une opération coup de poing avec affiches et vidéos réalisées par Stephen J Shanabrook et Veronika GeorGieVa. Retenez cette date, le 3 mai et ayez une pensée pour tous les “prisonniers de l’Information”, ils le valent bien!

Illustrations:

-Carte avec en rouge les pays qui ont des problèmes avec la liberté d'expression.

-Posters de la nouvelle compagne de RSF avec Mouammar Kadhafi, Mahmoud Ahmadinejad et Kim Jong-Il

222.jpg
Et demain est un autre jour!
Journée de la liberté de presse.jpg

Commentaires

  • Je ne savais pas que l'Espagne muselait elle aussi l'information. Je pensais qu'il n'y avait qu'au pays de berlu que l'on entendait que ce que les gens de pouvoir voulaient bien laisser entrevoir.

    Cela dit de voir ses deux zones rouge sur la carte de l'Europe démocratique, me fait naviguer entre le vert de rage et le bleu de la peur.

    Le petit monde virtuel n'est pas mieux loti puisque l'on peut se faire museler définitivement au motif que l'on serait compulsif et injurieux. Pour le premier je me soigne au mieux, quand au deuxième j'ai un plus de peine à le corriger n'en ayant pas trouvé les symptômes

    Comprenne qui pourra

    Bonne soirée

  • J'ai énormément de respect pour tous les journalistes intègres et honnêtes qui font leur travail sans complaisance et avec une grande conscience professionnelle, malheureusement parfois au péril de leur vie! Malheureusement aussi, ils se font de plus en plus rares, car les lobby puissants du monde médiatique, politique et financier, tirent de plus en plus les ficelles, et orientent les informations selon leurs propres intérêts.

  • Loredana, l'Espagne n'est pas mise en cause. Il s'agit de l'ETA voir le lien: http://fr.rsf.org/spip.php?page=predateur&id_article=37257
    Et pour l'Italie se sont les organisations criminelles et mafieuses qui sont épinglées. Voir ce lien: http://fr.rsf.org/spip.php?page=predateur&id_article=37259

  • Bonsoir Haykel,

    Sorry, si j'ai mal compris le libellé des illustrations

    "Illustrations:-Carte avec en rouge les pays qui ont des problèmes avec la liberté d'expression"

    (o_~)

Les commentaires sont fermés.