L'antisémitisme à Genève...

Imprimer
24490_409361986795_236413916795_5177533_8348680_n.jpgAujourd’hui vers 9h30 en plein centre de Genève sur le pont de la Coulouvrenière très fréquenté par les voitures et les transports publics cette banderole antisémite qui appelle au boycott d’Israël. Un tel acte de racisme est intolérable dans une ville multiethnique. Le ou les coupables doivent être démasqués et punis. C’est la porte ouverte à toutes les dérives qui attisent la haine et encouragent les fractures dans notre société genevoise basée sur la diversité de la population. Après la condamnation de Genève par l’ONU pour l’histoire des minarets et la semaine dernière du rapport controversé de la CICAD sur l’antisémitisme la question lancinante qui se pose est la suivante: Genève ville raciste?  
24490_409361991795_236413916795_5177534_2195444_n.jpg
24490_409361981795_236413916795_5177532_1334322_n.jpg
24490_409361996795_236413916795_5177535_6356344_n.jpg
Merci Demir pour l'info
Antisémitisme.jpg
Antisémitisme journal.jpg
Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis, Maudet-Moutinot, combat des titans, Le dernier joujou de Maudet et Encore du boulot pour Maudet

17935_1297926661191_1621127854_769640_7357550_n.jpg
Dans les rues de Genève:
Hier
Photographe.jpg
24490_409382416795_236413916795_5177843_5218674_n.jpg
24490_409382441795_236413916795_5177847_3439958_n.jpg
24490_409382456795_236413916795_5177848_2117581_n.jpg
24490_409382421795_236413916795_5177844_1932035_n.jpg
Ce matin à 9h30...
24490_409382426795_236413916795_5177845_1417846_n.jpg
Et cet après-midi l'un des 1200 touristes chinois invité pour une semaine à Genève:
24490_409540411795_236413916795_5181338_7644998_n.jpg
Avant de partir, visitez mes autres blogs:

2.jpg
1.jpg
Et le
Blog collectif 1.jpg

Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg
Toutes nos pensées pour Max Göldi victime du terrorisme d'état
1360572638.jpg

Commentaires

  • Ils ne savent même pas écrire!

    RIDICULE! Circulez...

    "Boycott La école", MOUARRFFFF!

  • Israël, c'est moi que je t'aime ...

  • L'orthographe révélatrice serait-on tenté de dire. Je parierai volontiers que cette banderole a été fabriquée et posée en ce lieu par une personne étrangère. Un arabe anti-juifs peut-être! Un gauchiste étranger ! Un assisté étranger ! Et pourquoi pas un Suisse inculte ? Ah oui, mais c'est bien sûr ! Un sale antisémite qui s'est autorisé à exprimer son avis sur les agissements de cette peuplade de la Nouvelle Alliance colonisatrice........

  • Mais bien sûr lappal, "exprimer son avis"... Quelle bel exemple d'"expression" sur la voie publique, sous forme anonyme! Lamentable...

  • Je rappelle que l'offensive militaire de Tsahal, "Plomp durci", dans la bande de Gaza entre décembre 2008 et janvier 2009 avait suscité à Genève l’indignation et avait déclenché un mouvement de solidarité en faveur du peuple palestinien martyrisé.

    Ainsi des graffitis hostiles à Israël avait fleuri un peu partout sur les murs et les trottoirs de la Cité de Calvin. Des banderoles avaient été affichées et de nombreux tracts, appelant entre autres à boycotter les produits en provenance dudit pays, avaient été aussi distribués aux citoyens.

    J'invite chaque Genevois, qui n'est pas d'accord avec la politique de l'actuel gouvernement de l'Etat hébreu, à boycotter toute marchandise émanant de cette nation. Il n'y a rien d'antisémite à faire cela !

  • Quelle différence entre "boycott l'Israël" et "boycott la Libye" ?
    Je le répète à qui veut l'entendre: critiquer l'Etat d'Israël et son gouvernement n'est nullement un acte d'antisémitisme.

  • Je vous suit entièrement Audrey M et espère vivement ne pas entrer en infraction pour cela. Il est vrai que depuis un certain temps déjà qu'il est devenu difficile de s'exprimer sur le sujet sans être accusés d'antisémites. Et si cette loi contre le racisme et l'antisémitisme avait été promulguée rien que pour faire taire les opinions et les bien-pensants. La Grande Peur des bien-pensants n'est-elle pas l'insomnie des gens d'Istraël ? Pourquoi les intellectuels israéliens ne s'appliquent-ils pas à faire leur autocritique avec plus de conviction ? Parce qu'ils ont réussi à faire voter une loi contre la liberté d'expression. On peut être contre le racisme et contre la politique d'Istraël en même temps. Mais le savent-ils ou ne veulent-ils pas le savoir ?

  • @Audrey M
    Je viens d'envoyer une réponse à votre intervention. Bien que très polie, elle a fait l'objet d'un rejet immédiat de la part du blogueur-en-chef ! Bel exemple de démocratie. Une liberté d'expression made in Israël ! C'est malheureusement de là que naît l'antisémitisme. ABES ! PS : A lire "La vérité qui blesse".

  • @Lappal je n'ai rien censuré...
    Le blogueur-en-chef

  • Si on veut boycotter un Etat ou une institution, il faut des critères. Puis il faut s'assurer que les mêmes critères soient appliqués à l'ensemble des Etats ou institutions.

    Avec le boycott d'Israël, le seul critère que je distingue est celui de la haine de l'Etat juif qui transparaît dans toutes les communications de ceux qui en font la promotion.

    Donc à défaut à défaut de connaître leur critères, je les assimile simplement comme des "antisémites de nations" car je les vois appliquer des critères discriminatoires à l'égard de l'Etat juif par rapport aux autres nations.

    Bref, j'attends des critères objectifs pour motiver un boycott...

  • @ Michel Sommer
    Parce que les Suisses s'organisent en association sur le plan international pour boycotter la Lybie? La Suisse a-t-elle des ressortissants emprisonnés en Israël? Est-ce que la stupidité de l'un excuse la stupidité de l'autre?

    Critiquer c'est bien beau, mais si c'est pour proposer un "boycott L'Israel", dont les objectifs avoués sont la déstabilisation de l'état hébreu, puis sa déstruction...c'est comme de dire que Dieudonné est drôle.

  • @Audrey M et @ tout les autres...

    Mais qui croit encore à la désinformation palestinienne???? Les simples d'esprit qui n'ont rien d'autre à foutre que de taguer des obscénités sur un problème qui dépasse de loin leurs capacités cérébrales.

    Boycott Hamas et les seuls produits qu'ils fabriquent...les roquettes et la haine.

    Arrêtez de chercher des excuses aux Palestiniens, Syriens, Iraniens, Libanais, etc... 4-5 guerres plus tard, fallait bien qu'ils changent de technique pour détruire Israël et récupérer Jérusalem. La force ne marche pas, donc on se tourne vers nos amis "pacifistes" à la mémoire courte et très sélective.

  • @Baumgartner michaël :
    Pour vous Israël ne serait devenue qu'un sujet de sarcasme venant de simples d'esprit. Mais alors que dire de celles et ceux qui la raille ouvertement parmi les peuples pacifiques et bien-pensants? Dieudonné-le-mal-pensant ? C'est le comique intégriste qui a dit que les juifs ne sont d'aucun pays que de celui où il gagne de l'argent ? C'est à la fois risible par rapport au culte que vouent les juif à l'argent...mais je le reconnais, quand même difficile à encaisser pour un juif qui "revendique" des terres pour agrandir sa puissance. "Revendiquer" : voir "s'emparer" dans le dictionnaire hebreu de Tel-Aviv.

  • @lappal

    Ainsi, en fonction de son origine juive, on se vouerait au culte de l'argent ?

    Aucun dirigeant juif, qui pourtant font partie d'un lobby puissant et tentaculaire dominant le monde (lire au 2ème degré) n'a autant d'argent que les divers sultans et émirs des pricipautés pétrolières, que le roi d'Arabie Séoudite, que le sieur Khadafi et même que feu Arafat, dictateur d'un peuple presque entièrement assisté par les nations et lui-même sans fortune personnel avant son accession au pouvoir.

    Je ne parle pas de la reine d'Angleterre ou de celle des Pays-Bas... et vous recommande le classement des plus grandes fortunes du monde par Forbes. Si je voulais jouer dans votre registre, j'ajouterais qu'il y a là beaucoup moins de juifs que pour les Nobel's mais beaucoup plus d'Arabes... mais bon, je trouve ce genre de comparaison ridicule.

    Je ne vous accuserai pas d'être un peu antisémite sur les bords... non, non, pas seulement sur les bords !

  • Si vous voulez boycotter Israël, commencez par éteindre votre PC... A moins qu'il ne soit pas doté d'un microprocesseur Intel... Soyez conséquents !

  • Et paf ! Il l'a dit ! Je suis quelqu'un qui déborde d'antisémitisme ! Merci de me donner raison quand je dénonce votre manière de concevoir la liberté d'expression. Rire des juifs est pourtant une réelle preuve d'amour, comme rire de soi-même. Un savant juif disait que les juifs sont comme tout le monde, seulement ils le sont davantage. A méditer! Non, soyez sérieux et regardez le monde autrement qu'à travers votre juda.....de porte bien sûr ! Je continuerai de compatir à la douleur des juifs depuis 65 ans, mais je le ferai sous une forme de recueillement intérieur et non pas en cherchant à entretenir une atrocité à des fins politiciennes. Cela risque de vous blesser et j'en suis parfaitement conscient. Mais j'en ai marre de toutes ces personnes qui se cachent derrière une identité qu'ils ne connaissent à peine.

  • Moi en tout cas, quand j'achète des fruits, je regarde toujours que les deux premiers chiffres ne soit pas ceux du pays des élus.

  • Rhooooooooo BOYCOTT ISRAEL On pourrait se douter de la provenance de ces banderoles! Et pour ceux qui croient à cette propagande éhontée voici de quoi les rassurer sur les Gazaouis.....
    Source: http://jssnews.com

    Vidéo: une voiture entre dans Gaza (au travers d’un tunnel)

    JSSNews en parlait la semaine dernière (3eme brève), le Hamas refusait alors l’arrivée d’un bateau israélien plein de marchandises car le nombre de tonnes n’était pas suffisant…

    Aujourd’hui, Ma’an news Agency affirme qu’un accord a été trouvé. Cette source palestinienne affirme qu’à partir de la semaine prochaine, Israël enverra pas moins de 10 camions plein de vêtements, chaussures et autres accessoires de mode par jour (il y a déjà trop de nourriture). Toutes ces marchandises sont données par Israël et les commerçant gazaouis les reçoivent gratuitement pour les revendre par la suite.

    Bien sur, Maan ne parle pas des centaines de camions déjà rentrés dans Gaza… Par contre, ils ont au moins l’honnêteté de publier la photo suivante pour illustrer leur article: (A voir sur le site)

    Pendant ce temps, la télé israélienne vient de diffuser ce reportage qui montre comment, a travers un tunnel de Gaza, une voiture vient d’entrer sur le marche noir du Hamas. Cela me fait doucement rigoler de revoir les photos des “tunnels” publiés par la presse mondial quand on sait qu’une voiture peut y passer… Dernière précisions (mais tout le monde s’en doute) les images sont tournées par des gazaouis…

    Au vu du modèle de la voiture, on peut l’affirmer: Gaza crève la dalle !

  • "Rire des juifs est pourtant une réelle preuve d'amour, comme rire de soi-même."

    lappal, j'en connais un qui non seulement rit des Suisses mais les tournent en ridicule. Et ce n'est pas un Juif?!!! A moins que cela ne vous touche pas que nous soyons la risée du monde Arabe!

    "C'est le comique intégriste qui a dit que les juifs ne sont d'aucun pays que de celui où il gagne de l'argent ?"

    Et vous, vous vous en gargarisez.... La Suisse a la réputation d'un Pays très riche. Mais ne compte qu'une minorité de Juifs et la 2ème religion est l'Islam. Les Banques regorgent des biens des Pays Arabes, faut-il vous le rappeler? Alors quid des Juifs? Parce que pour vous, un Juif aime plus que vous l'argent?Ah! J'oubliais le "Juif au nez crochu! Usurier aux longs doigts crochus!" N'est-ce pas ce que vous sous-entendez?!!!!!!!

    "C'est le comique intégriste" est tout simplement jaloux des Juifs parce qu'ils réussissent partout où ils sont, contrairement à lui et d'autres qui le citent en référence! Je crois plutôt qu'il a fait son fond de commerce des Juifs pour noyer le poisson quant aux deux serials killers et l'assassin du jeune juif parisien youssouf Fofana.

    Désolée, mais la coupe est pleine! Et je comprends la réaction de la CICAD.

    "je dénonce votre manière de concevoir la liberté d'expression."

    J'ai voté pour la liberté d'expression de la presse, mais pas pour que vous déversiez votre haine des Juifs!

  • Cette "condamnation" de l'ONU est à prendre avec des pincettes même si elle relance la polémique, en cristallisant le dialogue déjà clivé de certains qui se verraient bien faire plier nos règles laïques et démocratiques au profit de la sharia. Le manque de respect envers notre pays notre évident, d'autant plus que ses détracteurs non contents d'asseoir leur pouvoir se contredisent puisqu'ils admettent que le minaret ne découle pas d'une exigence religieuse!

    Dans les coulisses du Palais et dans certains organsimes internationaux travaillant pour la paix entre les religions, on sussurre pourtant la clairvoyance des institutions suisses ainsi que de l'initiative anti-minarets plébiscitée.

    Certains croyants musulmans sont d'accord avec l'idée de ne pas théocratiser l'appareil politique et souhaiteraient même que certaines pratiques soient abolies dans leur propre pays (mariages forcés pour des mineures, excisions, violences domestiques au détriment des femmes selon la culture en vigueur, tout-puissance de la loi paternelle, discrimniations socio-économiques nettes et légitimées par le pouvoir central entre chrétiens et musulmans dans certains pays appelés communément du tiers-monde, etc) ...

    Mettre ainsi le feu aux poudres ne grandit pas l'homme et ne fait pas avancer le schmilblick d'un yota. Le respect n'est pas à sens unique; il commence par soi avant de l'exiger d'autrui, surtout quand il s'agit de manipulations.

  • @ Michel Sommer :

    " Quelle différence entre "boycott l'Israël" et "boycott la Libye" ? "

    Aucune différence, vraiment ?

    Même si l'on peut émettre des réserves, voire de franches critiques à l'égard du gouvernement Nethanyaou et de sa politique de peuplement, il n'en demeure pas moins qu'Israël est un pays démocratique, tout aussi démocratique que l'Italie de Berlusconi, alors mettre sur le plan la Libye, pays dépourvu de constitution et doté d'un régime autocratique et l''Etat d'Israël, me laisse pantois.
    Par ailleurs la Suisse que je sache n'a actuellement aucun contentieux avec Israël ?

    Essayez donc d'afficher une banderole "boycott la Libye" sur le Pont de la Coulouvrenière et vous verrez immédiatement la différence !

    Vous verriez alors débarquer à Genève toute une cohorte de journalistes de la chaîne Al Jazeera, une mobilisation, une médiatisation et une instrumentalisation très importante de cet événement au profit de la "Grande Jamahirya libyenne" et de son régime. La banderole serait immédiatement enlevée sur ordre de nos autorités qui présenteraient immédiatement des excuses à la dictature népotique libyenne pour ce ce nouvel "affront" commis par une "Suisse raciste", selon le vocabulaire désormais en usage à Tripoli ...

    La banderole en question n'a pas échappée à l'oeil vigilant de Haykel qui s'en émeut à bon droit !

  • Oui, comme nous confirme Patoucha, les services de presse de l'armée d'Israël et les 250 agences de presses et de propagandes sur internet financées par Israël, de généreux donateurs et les fonds américain, Gaza est une merveilleuse station balnéaire où le champagne et les petits four au homard coulent à flot.

    Ouf ! Pour peux j'avais cru qu'il avait une raison de se révolter ces sales arabes.

  • La discrimination sélective made in swizerland ! Les homosexuels ont aussi soufferts durant la dernière guerre. Voilà ce qu'ils ont récolté, eux ! Il y a là aussi quelque chose de dégueulasse !

    AP | 30.03.2010 | 12:30La justice valaisanne rejette les plaintes de 40 recourants contre le refus du juge d’instruction d’ouvrir une enquête suite à un communiqué publié par les jeunes UDC valaisans le 17 mai 2009 en réponse à la journée mondiale contre l’homophobie. Le communiqué intitulé "Non à la banalisation de l’homosexualité", publié à cette époque sur le site Internet du Parti, ne relève pas du droit pénal, a communiqué mardi le Tribunal cantonal. Les accusations d’atteintes à l’honneur et de discrimination raciale portées contre le président des jeunes UDC du Valais romand Grégory Logean ont aussi été jugées infondées. Le Tribunal cantonal s’appuie sur la jurisprudence du Tribunal fédéral. Elle stipule qu’il ne peut y avoir une atteinte à l’honneur punissable que si le groupe de personnes visé est bien déterminé et relativement restreint, distinct de la collectivité attaquée. Or les propos reprochés à Grégory Logean visaient de manière générale l’ensemble des homosexuels, sans aucune désignation plus précise. Ils ne permettent donc pas d’identifier personnellement l’un ou l’autre des plaignants.Il n’y a pas non plus lieu d’ouvrir une enquête pour discrimination raciale. Cette infraction ne réprime que les discriminations fondées sur la race, l’ethnie ou la religion, à l’exclusion de celles fondées sur les tendances sexuelles.

  • Ils ont de la chance de vivre en Suisse, où ils peuvent porter plainte. Dans certains pays que nous connaissons tous ils seraient décapités ou pendus ou jetés dans le vide ou morts par lapidation!

  • D'autres victimes de la haine:

    http://www.prophetie-biblique.com/fr/persecutions-chretiens-islam.html

  • @Patoucha
    Chère Madame ou Monsieur,
    Je vous laisse dans vos certitudes et vous souhaite même que celles-ci vous apportent réconfort ou vous amendent honorablement. Vous parlez de l'assassin de Youssouf Fofana, mais pouvez-vous aussi nous parler de l'homme qui a été assassiné à Dubai par le Mossad ? Ah oui, j'oubliais, il n'y a aucun mot sous-entendu dans mes propos, mais vous m'avez bien fait rire avec vos nez crochus, doigts crochis et autres usuriers de je ne sais quoi :-))))) Bien à vous et merci au blogueur-en-chef de nous avoir permis cet échange chaleureux.

  • En quoi une banderole pronant le boycott d'Israel est-elle antisémite?

  • A M. Jean d'Hôtaux,

    "Aucune différence vraiment ?"

    Non Cher Monsieur, aucune dans la formulation. En revanche, ce qui fait problème, c'est l'interprétation que l'on en fait. Pour ma part j'ai toujours déploré l'amalgame fait entre juifs et Etat d'Israël. Et critiquer l'un ne signifie nullement être contre les autres. Et quand je critique certains dirigeants arabes, je n'englobe nullement l'ensemble des musulmans qui sont sous leur coupe. Quand je dénonce le président iranien pour son désir de détruire Israël, suis-je automatiquement contre tous les Iraniens ? Alors pourquoi, lorsque je prétends que Netanyahou fait des con...., on m'accuse d'être antisémite ?

  • Quand on pense au réel danger de l'antisémitisme, et à ses conséquences par le passé, on ne peut que déplorer l'usage dévoyé que vous faites ici de ce mot. C'est non seulement mensonger, c'est aussi ignoble par rapport aux innombrables victimes du véritable antisémitisme.

  • La victime de Dubaï est un combattant de l'ombre, mort au combat, dans l'ombre.

    La Victime de Fofana est un gamin juif torturé et mort parce qu'il était juif.

    L'un est mort à cause de ce qu'il faisait (en l'occurrence trafic d'armes destinées à tirer sur des civils), l'autre à cause de ce qu'il était. Ce n'est pas la même chose.

  • @lappal
    Je trouve votre comparaison particulièrement abjecte. :-((

    Vous mettez sur le même plan un gamin torturé et tué par une bande de fanatiques, pour le seul crime d'être juif, et un terroriste avéré, combattant de l'ombre et qui meurt selon qu'il a vécu.

    Et vous dites ne pas être antisémite???

  • L’ONU a décidé en 1947, le partage de la Palestine en 2 états, l’un arabe, l’autre juif.La population locale n’a pas accepté ce partage et entra en guerre contre l’état juif naissant. En même moment s’amplifia l’émigration de juifs du monde entier, immigrés qui eurent rapidement plus de droits que les habitants d’origine.
    Israël ne s’est pas uniquement contenté de sa part de la Palestine, décidé par l’ONU et a conquis par la force déjà en 1948 puis en 1967 le reste de la Palestine. Une grande partie des habitants arabes de Palestine qu’ils soient chrétiens ou musulmans ont été soit massacrés, soit chassés de leur terre et se sont réfugiés dans les pays limitrophes.
    Alors que les pays arabes ont fini par accepter l’existence d’Israël, jusqu’à présent Israël n’a jamais cessé sa colonisation des terres palestiniennes et à réduit les territoires palestiniens en trous de Gruyère ou si vous préférez en Bantoustans. Bantoustans qui nous rappellent les Bantoustans créés dans le temps par le régime ségrégationniste d’Afrique du Sud, régime qui a fini par disparaître sous l’effet d’un boycott décrété par la même ONU et donner naissance à l’ Afrique du Sud démocratique et égalitaire de Mandela.
    Boycotter Israël, ne peut être considéré comme un acte antisémite car boycotter Israël c’est l’aider à faire un pas vers la paix avec ses voisins et avec soi-même et lui faire éviter cette politique de va tout faite de guerres et de Murailles et de se libérer du complexe de Massada.

  • "cette banderole antisémite qui appelle au boycott d’Israël. Un tel acte de racisme est intolérable dans une ville multiethnique."

    Appeler au boycott à un État génocidaire et raciste, n'a rien de ce que vous appelez racisme et intolérance, http://carol.blog.tdg.ch/archive/2010/03/30/le-droit-de-protester-contre-l-injustice-une-valeur-universe.html
    Depuis la création de l’ONU, jamais un Etat membre n’a fait l’objet d’autant de condamnations et de résolutions. Pourtant, il est totalement incompréhensible qu’un Etat terroriste à l’origine de tous les problèmes du Moyen Orient depuis 1948, et menaçant désormais la sécurité du monde, refuse encore aujourd’hui, de respecter le Droit international, les résolutions votées par l’ONU, les Droits de l’Homme et les Conventions de Genève..

    Inadmissible encore est l’attitude criminelle d’Israël qui pousse les gouvernements occidentaux par l'intermédiaire de ses lobies de chantage CICAD y compris, à s’engager dans une confrontation militaire contre l’Iran, et à une guerre totale contre le monde arabo-musulman, dans le cadre de son fantasmatique « Choc des Civilisations ».

  • lappal: "Dieudonné-le-mal-pensant ? C'est le comique intégriste qui a dit que les juifs ne sont d'aucun pays que de celui où il gagne de l'argent ? C'est à la fois risible par rapport au culte que vouent les juif à l'argent...mais je le reconnais, quand même difficile à encaisser pour un juif qui "revendique" des terres pour agrandir sa puissance."

    Par ces propos, vous vous êtes discrédité de vous même. Vous êtes antisémite et rien d'autre. Vous pourrez publier 500 commentaires pour vous justifier, ça ne changera rien après ça.

    gerardh: "La victime de Dubaï est un combattant de l'ombre, mort au combat, dans l'ombre.

    La Victime de Fofana est un gamin juif torturé et mort parce qu'il était juif.

    L'un est mort à cause de ce qu'il faisait (en l'occurrence trafic d'armes destinées à tirer sur des civils), l'autre à cause de ce qu'il était. Ce n'est pas la même chose."

    Très bien dit. Pour ma part je verse tous les soirs une larme sur ce brave terroriste qui n'avait fait de mal à presque personne. Ah mais bien sûr, ça n'est pas grave qu'il soit terroriste. Il ne tuait que des Juifs...

    Nabil: "Boycotter Israël, ne peut être considéré comme un acte antisémite car boycotter Israël c’est l’aider à faire un pas vers la paix avec ses voisins et avec soi-même et lui faire éviter cette politique de va tout faite de guerres et de Murailles et de se libérer du complexe de Massada."

    Boycotter Israël ne sert à rien. Pour autant que la population israélienne soit au courant de vos minables tentatives de boycott, elles ne peuvent qu'être ressenties comme un rejet. Elles n'ont par contre aucune incidence sur la politique israélienne.

    samy: "Inadmissible encore est l’attitude criminelle d’Israël qui pousse les gouvernements occidentaux par l'intermédiaire de ses lobies de chantage CICAD y compris, à s’engager dans une confrontation militaire contre l’Iran, et à une guerre totale contre le monde arabo-musulman, dans le cadre de son fantasmatique « Choc des Civilisations »."

    Je sais d'où viennent vos idées. Vous tentez insidieusement de montrer l'Iran comme un état agressé et Israël comme un agresseur. Mais n'est-ce pas Ahmadinejad qui réfute le droit d'Israël à l'existence ? N'est-ce pas lui aussi qui poursuit un programme nucléaire en violation des traités internationaux ? Certes Israël en a fait de même. Mais c'était avant que ces traités n'entrent réellement en force. Et puis, personnellement, je ne me sens pas du tout menacé par le nucléaire israélien. Il n'est pas destiné à faire un chantage politique, mais à dissuader d'éventuels agresseurs. Par contre, le nucléaire iranien est la plus grande menace qui ait pesé sur notre monde depuis la chute de l'Union soviétique. Le nier c'est diffuser la propagande des mouvements islamistes... dont vous faites partie ?

  • Nabil, votre commentaire est réductible à souhait! Vous devriez lire `Ô Jerusalem de Dominique Lapierre et Colins.

    "boycotter Israël c’est l’aider à faire un pas vers la paix avec ses voisins"

    Vous faites de l'angélisme Nabil:

    Ftouh Souhail, Tunis pour JSSNews (Journaliste Tunisien)

    Hamas : la loi internationale nous autorise à tuer des Juifs

    Dans le nazisme, tout juif est un « übermensch », un sous-homme parasitaire à éliminer. Dans le Jihadisme de type Hamas, tout Juif est un « soldat » ou un « comploteur » et doit pareillement être éliminé. C’est, d’ailleurs, ce qui annulerait, de facto, toute distinction confusionniste entre antisionisme et antisémitisme, en fonction de celui qui s’en sert pour les mêmes fins à des différences de degré près quant aux moyens.

    Ce dimanche, 28 mars 2010, un conseiller juridique du Hamas affirme « que la loi internationale permet aux Palestiniens d’utiliser tous les moyens, quels qu’ils soient, dans leur combat pour la libération de la Palestine ». Selon le conseiller juridique du premier ministre Haniyeh, Mohammed Abed, « la loi internationale nous autorise à tuer des Juifs ».

    Il parait que cette déclaration ne dérange personne dans les pays islamistes. Le Hamas , qui se définit comme étant en guerre contre l’Etat d’Israël et ses miliciens qui se disent eux-mêmes combattants, se croit avoir un « Permis de tuer international ».

    Dans le califat exclusivement musulmane de Gaza il n’y a aucune distinction entre le militaire et le civil. Le Hamas, en guerre sainte contre les Juifs et les Chrétiens, entretient ce Permis de tuer ou les « Croyants » font la chasse face aux « Impies », pour d’autres encore, et à un degré à peine moindre, par les idéologues du Fatah, version « martyrs d’al-Aqsa », des gens illettrés et remplis de haine légitiment aussi tous les moyens, quels qu’ils soient, dans leur combat contre les juifs israéliens.

    Tout Palestinien doit ainsi se sacrifier, mourir en martyr, et c’est la seule voie possible pour obtenir la reconnaissance de ses pairs, selon l’idéologie à laquelle se réfère la société palestinienne. D’où la question se pose : y a-t-il, de ce point de vue, la moindre notion de bien ou de mal faire, lorsqu’on se met dans la peau d’un « Shahid » du Hamas, s’il s’abrite derrière son fils, sa mère ou sa sœur ?

    L’endoctrinement de la société palestinienne, particulièrement celle de Gaza actuellement, est telle que tous les cerveaux sont désormais lavés sous administration jihadiste. Il n’y a, en territoire palestinien, surtout à Gaza, aucun droit de l’enfant, aucun droit de la femme, aucun droit du citoyen, aucun droit de vote, aucune institution, aucune liberté d’opinion autre que ceux inféodés à la Chari’a, version Hamas.

    Et puisqu’on parle de la Chari’a, il y’a quelques semaines encore, un autre responsable du Hamas a fait savoir clairement qu’: « Il faut anéantir ce peuple (Les Juifs) qui n’ont ni religion, ni conscience ».

    Abdallah Jarbu, le sous-ministre des fondations religieuses du Hamas, a déclaré dans une interview diffusée sur Al-Aqsa TV le 28 février 2010: « Ils [les Juifs] veulent se présenter au monde comme s’ils avaient des droits, mais, en fait, ce sont des bactéries étrangères – un microbe sans équivalent dans le monde. Ce n’est pas moi qui le dit. Le Coran lui-même dit qu’ils n’ont pas leur pareil: ‘vous trouverez les hommes les plus forts et les plus hostiles aux croyants, sont les Juifs’.” Il a ajouté: « Puisse-t’Il (Dieu) anéantir ce peuple immonde qui n’a ni religion ni conscience. »

    En même temps, le Hamas continue à pratiquer le lavage de cerveau des enfants de la bande de Gaza, prônant la haine et l’utilisation de la violence contre Israël et les Juifs, contredisant ainsi l’image modérée qu’il s’efforce de présenter à l’Occident : “Nous voulons assassiner [les Juifs] pour qu’ils quittent notre terre, d’accord ?” (La chaîne Al-Aqsa du Hamas, 22 septembre 2009) (1)

    Comment croire en une paix avec un Hamas dont la charte appelle à l’éradication d’Israël et à son remplacement par un état islamique soucieux d’appliquer la charia ? Comment espérer un jour meilleur lorsque les enfants de Palestine sont « piqués » à la martyrologie dès leur plus jeune âge et apprennent la haine du juif dans les livres scolaires ? Comment choisir l’optimisme lorsque si peu de voix se font entendre pour soutenir Israël dans sa lutte contre le terrorisme ? Comment croire en une paix lorsque le Hamas affirme que la loi internationale l’autorise à tuer des Juifs ?

    Le Hamas prépare, les générations à venir, à toutes sortes d’actes de violences et terrorismes, cela ne fait aucun doute. Ils élèvent leurs enfants dans la haine des juifs et ils sont féroces au point de faire sauter leurs gamins dans l’espoir du paradis d’allah. Si cette “préparation” des enfants palestiniens à devenir anti-juifs et terroristes ne date pas d’hier, ce qui est nouveau par contre c’est cette appropriation de la loi internationale qui permet aux palestiniens de dire que la loi internationale leur donne le droit à tuer les Juifs !!!

    Je crois ici que les israéliens sont les seuls à s’inquiéter du sort de ces malheureux enfants palestiniens qui se trouvent pris en otages par cette rage animale (pardon pour certains animaux).Ils sont véritablement les seuls qui continuent d’envoyer sans cesse de la nourriture et des aides humanitaires à « un territoire ennemi ».

    @ Djinius

    Je sais que la vérité ne vous sert pas et que vos préférences vont vers les sites propagandistes islamo-Intégristes du moins sous le pseudo de Djinius.

    @lappal

    Un amalgame innommable entre un assassinat crapuleux et un terroriste trafiquant d'armes! Comme le pitre intégriste, vous noyez le poisson en éludant le plus gênant... Je ne vois donc aucune différence entre vous et lui! Vous n'avez aucune étique morale Monsieur, et c'est une femme qui vous le dit!

    www.dailymotion.com/.../x66iwo_reportage-1-3-y-fofana-le-gang-des_news

    Vous devriez offrir des fleurs à youssouf Fofana afin de lui prouver votre sympathie pour avoir torturé durant trois semaines jusqu'à la mort un magnifique jeune-homme pour être né Juif!

    Bonjour le racisme!

  • @Kad
    Vous vous voulez pathétique, soit ! Mais qui croyez-vous gruger ? Moi je vous trouve extrêmement dangereux dans vos propos et pensées. Vous navez donc rien à envier aux islamistes car vous avez la même crasse devant les yeux qui vous empêche de voir et raisonner en homme crédible.

  • "Appeler au boycott à un État génocidaire et raciste"

    L'emploi du mot "génocidaire" est ici largement disproportionné. Et pendantq ue la Ligue Arabe s'énerve contre Israël, elle acueille en grande pompe Omar el Béchir responsable de 10'000 morts par mois au Darfour. Alors remettre en cause la politique israélienne, c'est normal, tous les Etats peuvent être remis en question, par contre il faudrait que vous révisiez votre conception du génocide et arrêtiez d'envoyer des accusations outrancières qui ignorent totalement la complexité de la position d'Israël au Moyen-Orient.

    "il est totalement incompréhensible qu’un Etat terroriste à l’origine de tous les problèmes du Moyen Orient depuis 1948"

    Ben voyons! Rien que ça! @;-) Tout les problèmes!

    "Depuis la création de l’ONU, jamais un Etat membre n’a fait l’objet d’autant de condamnations et de résolutions."

    Et pour cause: Les etats arabes monopolisent tous els débats et font toujours passer Israël au premier rang!

  • "Est-ce que boycotter l'Afrique du Sud au moment de l'apartheid était
    raciste ?"

  • La réponse est bien évidemment: Non. Pour ma part je ne jusge pas la benderole ci-dessus, "per se", comme raciste, ni le fait de critiquer la politique israélienne. Mais le fait est qu'il existe bien une dérive de l'antisionisme à l'antisémitisme, indéniabalement illustrée par Dieudonné et ses alliés par exemple. Le fait qu'il se rapproche du Front National, ou soit proche du mouvement de Kémi Séba, très ouvertement antisémite, ou encense Faurisson, un révisionniste notroire, ne doit pas nous tromper sur els intention réelles de certains antisioniste. Mais je ne généralise pas ici à tous ceux qui sont en désaccord avec Israël.

    Pour ma part je comprends la position israélienne, et de fait je n'ai pas l'impression qu'Israël ait beaucoup d'option.

    Relâcher la rpession sur les Palestiniens, tant que le terrorisme existe, serait pour eux suicidaire.

    Accepter l'idée de deux Etats, toujours en l'Etat actuel de la situaion géo-stratégique, aurait pour conséquence d'être exposés à nouveau (et croyez moi, il suffit de voir l'ETA en espagne pour comprendre qu'une fois le virus du terrorisme implanté, il devient incontrôlable, ce d'autant qu'en Paletsine même le hamams parfois est débordé par des mouvements jihadistes qui renaissent chaque jour).

    Accepter l'avènement d'un Etat unique serait bien pire: celà signifierait un nouvel exode sans aucun doute car un tel Etat aujourd'hui serait en guerre civile permanent, et els Arabes qui seront très vite en supériorité numérique, n'hésiteront pas à prendre leur evanche définitive.

    Vous citez l'Afrique du Sud. Et bien même avec un leader comme Mandela, dont les méthodes ont été bien plus intelligentes que celles utilisées aujourd'hui par les Palestinines (et a vraiment porté ses fruits), et malgré "vérité et réconciliation", le pays sombre progressivement dans l'anarchie. C'est une réalité, et aujourd'hui, chaque semiane, trois paysans blancs sont assasiné. Dans la poudrière de la Palestine, un tel phénomène serait multiplié par 10 en cas de création d'une Etat unique.

  • Boycotter les produits israéliens ? Et qui va en souffrir en premier ? Visiblement, soit certians ne connaisse rien à ce pays soit les extrémistes Palestiniens y voient un intérêts de propagande (voir les deux)! En effet, le boycotte de produit ne touchera pas le politique mais l'exploitant agricole par exemple, hors, qui travaille dans les champs et dans les usines de conditionnments ? Des ouvriers palestiniens ! Un boycott aura pour première conséquence le licenciement des ces petites mains dont l'argent gagné permet à leurs familes de vivre. La conséquence prmeière sera un apauvrisement supplémentaires pour les palestineins de cisjordanie, et très probablement une poussée sur le radicalisme, jolie conséquence ! Bravo !

    De plus, Israél fournit les principaux éléments informatique pour les scanner médicaux, en conséquence un boycott aura comme seconde conséquence que les hôpitaux de la planète n'auraont plus de pièces de rechanges pour les IRM ! Là encore Bravo !

    Ce genre de demande est ridicule est contre productive, seul un appuis au dialogue et au dépôt des armes par le Hamas ainsi qu'une pression sur l'Iran et la Syrie permettra une issue pacifique dans la région !

  • Vous confondez antisémitisme et antisionisme. C'est dangereux et irresponsable. Le premier n'a rien a voir avec le second.

  • patoucha,

    Mes sources principales , ce sont les monde diplomatique et les écrits de noam chomsky ... et oui, la base même de la propagande antisémite !

  • "Mes sources principales , ce sont les monde diplomatique et les écrits de noam chomsky ... et oui, la base même de la propagande antisémite !"

    Propagande extrême-gauchiste en tous cas, et dans le cas du Monde Diplomatique, clairement islamo-gauchiste...

  • "Vous confondez antisémitisme et antisionisme. C'est dangereux et irresponsable. Le premier n'a rien a voir avec le second."

    Encore une fois, ça dépend des cas. Il suffit de voir la composition du parti antisioniste de Dieudonné pour voir comment antisionisme et antisémitisme peuvent se rejoindre, et comment l'antisionisme est parfois un prétexte pour réactiver des vieux délires antisémite. Par exemple toute l'idée relative à un complot sioniste mondial, relayé dans le monde arabe par "Les protocoles des Sages de Sion", en est un exemple flagrant. car là, bien souvent, on remplace le mot "juif" par le mot "sioniste" qui deviennt du coup des synonymes.

  • "clairement"

    Oui, évidemment tout dépend de si on lit ce journal ou nous. "Clairement", ce n'est pas ton cas mon bonhomme.

  • "le Bohnomme" l'a assez lu pendant longtemps, il en connait le ton, les optiques rédactionnelles, les exagérations, etc...

  • JMO, aucune confusion n'est possible. L'antisionisme n'est qu'une couverture à l'antisémitisme qui évite d'être taxé d'antisémite! On ne le dira jamais assez!

    "Propagande extrême-gauchiste en tous cas, et dans le cas du Monde Diplomatique, clairement islamo-gauchiste..."

    Très juste! Des articles disent le POURQUOI de de cette prise de position du Monde Diplomatique. Carlitos, Il est vain et franchement fatigant d'émettre des vérités aux "antisionistes...." d'occasion, tant il est certain qu'il n'y a pas pire sourd que celui qui ne veut pas entendre ou encore et c'est selon... qu'on ne fait pas boire un âne qui n'a pas soif ...

  • JMO : J'ai pris la peine de retrouver deux textes qui dépassent mes espérances quant à "Vous confondez antisémitisme et antisionisme. C'est dangereux et irresponsable. Le premier n'a rien a voir avec le second."

    Nous sommes catholiques. Cela dérange certains.

    Michel Garroté

    Un catholique peut-il être sioniste ? Plusieurs documents selon moi aident à comprendre en quoi un catholique peut être - aussi - un sioniste. Le premier document, publié sur voxdei.org rappelle que l’Eglise catholique condamne l’antisionisme comme une forme masquée d’antisémitisme. L’Eglise catholique formule cette condamnation dans une déclaration conjointe rendue publique - mais guère mentionnée par les médias - en juillet 2004 à l’issue d’un forum réunissant juifs et catholiques. La condamnation catholique de l’antisionisme fait ensuite l’objet - le 30 juillet 2004 - d’un article de Shlomo Shamir dans le journal israélien Haaretz. Dans la déclaration conjointe l’Eglise catholique met l’antisionisme en rapport avec l’antisémitisme en 2004 à Buenos Aires lors d’un colloque de religieux, d’universitaires et autres personnalités juives et catholiques. L’antisémitisme est décrété inacceptable quelle que soit sa forme y compris celle de l’antisionisme qui est devenu une manifestation d’antisémitisme souligne la déclaration conjointe. Ilan Steinberg - directeur du Congrès Juif Mondial - un des organisateurs du forum qualifie la déclaration conjointe de moment historique. Pour la première fois l’Eglise catholique reconnaît dans l’antisionisme une agression non seulement contre les Juifs mais contre le peuple juif en tant que tel. D’éminentes personnalités juives qualifient cette déclaration publique de soutien de l’Eglise catholique face à l’antisionisme. Par le passé, le sionisme était qualifié de racisme, et cette déclaration fait maintenant de l’antisionisme lui-même une forme de racisme.

    Le Deuxième document, publié le 12 août 2007 sur terredisrael.com par André Namiech signale que lors d’une conférence organisée à Genève à l’occasion du 59e anniversaire de la création de l’Etat d’Israël l’abbé Alain René Arbez - responsable auprès de l’Eglise catholique des relations avec le Judaïsme - prononce un discours citant Jean XXIII et Jan Paul II. Non, l’Alliance conclue par Dieu avec Israël n’avait pas été abrogée. Loin d’être une branche morte, les Juifs sont les frères aînés des Chrétiens. La foi juive est intrinsèque au Christianisme, car qui rencontre Jésus, rencontre d’abord le Judaïsme. En 2004, lors d’un symposium à Buenos-Aires, la commission pontificale pour les relations avec le Judaïsme a officiellement condamné l’antisionisme, car la plupart du temps, il n’est que le prétexte à banaliser la haine contre les Juifs par la diabolisation d’Israël. Ce qui est diabolique avec le fanatisme, c’est qu’il invoque des raisons particulières et mensongères pour justifier ses débordements et ses excès. On l’a vu avec le fascisme hitlérien et avec le communisme stalinien ; on le voit aujourd’hui avec l’intégrisme musulman qui a pris à son compte les héritages mortifères qui ont endeuillé la planète, et dont l’antijudaïsme constituait le dénominateur commun.
    -

  • Si on écoutait certains commentaires des personnalités telles que:
    Noam Chomsky philosophe juif américain
    Charles Enderlin journaliste franco-israélien
    Giselle Halimi avocate juive franco tunisienne
    Serge Halimi journaliste au Monde Diplomatique, français de confession juive
    Shlomo Sand historien israélien
    Michel Warschawski militant israélien pro palestinien
    Henri Alleg journaliste
    Nurit Peled professeur israélien
    et j’en passe …
    seraient tous antisémites car antisionistes et militants pour une paix juste et le recouvrement des droits nationaux des palestiniens?!
    Voltaire, au secours, reviens!

  • "Voltaire? Grand naïf... Il faut lire son "Traité de métaphysique"---(Tome 1, page 7) Il a même des discours que les antisémites ne renieraient pas... Dans l'encyclopédie, article "Juif"--------------------- « Il résulte de ce tableau raccourci que les Hébreux ont presque toujours été ou errants, ou brigands, ou esclaves, ou séditieux : ils sont encore vagabonds aujourd’hui sur la terre, et en horreur aux hommes, assurant que le ciel et la terre, et tous les hommes, ont été créés pour eux seuls. » « Je sais qu'il y a quelques juifs dans les colonies anglaises. Ces malhonnêtes vont n’ importe où on peut se faire de l'argent… Mais le fait que ces gens qui vendent de vieux habits clament qu'ils sont les serviteurs de Naphtali ou d'Issachar n'est pas la plus grande importance. Ils sont, simplement, les plus gros escrocs qui ont sali la face de la terre. » (Lettre à Jean-Baptiste Nicolas de Lisle de Sales, 15 décembre, 1773. Correspondance. 86:166) --------------------------------- Aujourd'hui je pense que cela ne passerait plus vraiment... Laissons donc Voltaire à son temps... Et surtout évitions d'en faire un père de la remise en question du racisme scientifique... Ce serait vraiment faire fausse route... Ce serait un peu comme faire du Coran un message de paix universel, mais chuut, moi je vais avoir droit à mon procès en islamophobie, racisme et fascisme pour avoir osé critiquer une religion respectable... Par elles même qui se plaigner d'être traités d'antisémites lorsque ils traitent l'Etat d'Israël d'Etat génocidaire... Nous vivons dans un monde bien amusant, n'est-ce pas?..."

  • D'abord, cette banderole appellant au boycott d'Israel n'est pas "antisémite" et par conséquent elle n'est pas "raciste"... Arrêtez de confondre antisémitisme avec antisionisme... il n y a rien d'antisémite de vouloir demander justice! Il est fort temps de faire face à la réalité que l'état d'Israel est un état colonialiste qui pratique l'apartheid et que la société civile est libre d'utiliser le boycott comme moyen pour faire pression afin de faire bouger les choses; vue que les politiciens n'ont pas la volonté politique nécessaire... Les amis d'Israel font plus mal à Israel en continuant à la soutenir dans sa politique d'auto-destruction...

  • Mais oui Jacqueline, mais oui! "Il n'y a pire aveugle que celui qui ne veut pas voir" et pire sourd.......... Continuez donc, vous êtes bien partie! Et à nouveau pour les têtes dures: "Pour la première fois l’Eglise catholique reconnaît dans l’antisionisme une agression non seulement contre les Juifs mais contre le peuple juif en tant que tel." Et ceux qui invoquent Israël le font pour sa destruction!

    C'est le Bal des racistes sur ce site genevois bien plus qu'ailleurs!
    Rien n'a changé sous ce ciel?!

    Lamentablement à vous!

  • Je suis désolée mais je ne comprend pas en quoi cette banderole est antisémite. Elle n'est même pas explicitement antisioniste: elle ne demande pas la destruction d'Israël.

    Un boycott est simplement un moyen de faire pression sur un état pour l'inciter à changer de politique. Cela me paraît tout à fait justifié à l'égard d'Israël qui continue la colonisation des territoires palestiniens en toute illégalité et au mépris des décisions prises par l'ONU.

    Le seul reproche que l'on peut faire à cette banderole est qu'elle n'a aucune revendication ni argument et que boycotter pour boycotter est effectivement stupide.

    Je trouve dommage que l'on qualifie continuellement la moindre petite remise en question de la politique (et non de l'existence) d'Israël pour de l'antisémitisme : cela dessert plus que cela ne sert l'indispensable lutte contre l'antisémitisme en faisant croire qu'elle ne sert qu'à défendre un état dont la politique est plus que discutable.

    Pour finir je ne peux pas m'empêcher de citer cette phrase de Yehudi Menuhin (sûrement le plus grand violoniste du XXème siècle) prononcée lors d'un discours devant la Knesset le 5 mai 1991, à l'occasion de la remise du prix Wolf : "Un fait est absolument évident: cette façon improductive de gouverner par la peur, par le mépris des dignités essentielles de la vie, cette constante asphyxie d'un peuple dépendant devrait être la dernière chose acceptée par ceux-la même qui savent trop bien l'horrible signification, la souffrance inoubliable d'une telle existence."

    @Patoucha: le père de Yehudi Menuhin, Moshé Menuhin était antisioniste...et rabbin. Je vois mal comment on peut l'accuser d'antisémitisme...

  • La liste de Nabil est très intéressante. Serge Halimi, reçoit des substantielles subventions des fonds saoudiens. Noam, qui porte une haine viscérale à l'État d'Israël, Enderlin, qui a protégé le Palestinien auteur du faux reportage sur la mort de Mohamed Dura, Warchawski, qui a renié son identité juive, Mme Halimi, qui soutien son mari bien sur, Schlomo Sand, pseudo-historien autodidacte, descendu en flèche par Eric Marty(http://vudejerusalem.20minutes-blogs.fr/archive/2009/03/29/le-negationnisme-de-shlomo-sand-demonte-par-eric-marty.html), Henri Alleg, journaliste de père algérien et mère française, communiste et anti-israélien, Nurit Peled, une naïve angélique pétrie de bons sentiments, c'est la seule qui se détache du lot. C'est normal qu'avec des tels assesseurs, Nabil soit antisémite.
    Courage, Patoucha! On les combattra jusqu'au bout!

  • Je n'ai pas vu de dealers cet après midi au bord du lac, c'est Rochas qui fait le ménage ou ils sont tous rentré au pays pour Pacques?

  • @Nabil "seraient tous antisémites car antisionistes"

    En tant que Juifs ils s'octroient ce droit et ça fructifie leur fond de commerce! Mais qui dit qu'un Juif est antisémite? si ce n'est ceux qui ne sont pas Juifs, qui se camouflent derrière des mots à l'emporte pièces en nous citant les fanatiques gauchistes juifs Israéliens comme vous le faites et tant d'autres en les citant en référence.

    "Voltaire, au secours, reviens!"

    Voltaire est connu comme étant un pur sang d'antisémitisme notoire. Il suffirait de lire son avant propos dans "Le livre de Job" pour s'en convaincre! Mais inutile de l'appeler, nous vous avons!

    @Tamina:

    Yehudi Menuhin était en faveur d'un état unique laïc israélo-palestinien. Un rêveur non?!

    Vous lui prêtez un texte de sites ciblés et vous gobez même que le père, un fanatique anti-sioniste, était rabbin? Apprenez que Moshe Menuhin était un professeur d'hébreu, russe juif issu du milieu religieux orthodoxes,( Il était le grand petit fils d'un orthodoxe rabbin connu sous le nom de HaTanya Baal décédé en 1812.) qui a dû le traumatiser au point de développer une haine viscérale de sa religion. On le désigne sous "le commis antisioniste". Il a émigré du Yishouv à San Francisco avant la 1ère guerre mondiale. Yehudi, qui a cessé toute relation avec son père a dit de lui: ”Toutefois, il a été exaspéré par l'orthodoxie religieuse étroite qui conduit à son rejet final de celui-ci, je crois".

    Je crois vous avoir mieux renseignée sur le père. Pour ma part, si je garde une grande admiration pour Yehudi, je m'abstiendrai de dire ma pensée profonde du père, et ne vais donc pas m'étendre à nouveau sur le sionisme dont vous galvaudez l'origine.

  • "Courage, Patoucha! On les combattra jusqu'au bout!"

    Hakim, j'y compte bien! Nous, nous combattons l'intégrisme islamiste, les antisémites, sous couvert de l'antisionisme, combattent Israël et donc les Juifs qu'ils préfèrent éternellement en "diaspora" et apatrides.

    Et pour paraphraser Serge Reggiani :"....Les loups hou sont entrés à Genève, loup houuuu...."

  • Visiblement Patoucha & Cie, sortes d'Elie Wizel du Net, font la chasse aux soi-disant antisémites et antisionistes qui s'expriment sur les blogs de la Julie. Leur obsession maladive commence à nous fatiguer sérieusement.

    A croire qu'ils font partie des vigiles virtuels de l'Etat hébreu ou de la Cicad et de la Licra, pas loin d'être des lobbies juifs.

  • @Patoucha:

    Pour le texte "ciblé" il est présent sur plusieurs sites et je l'ai aussi trouvé dans la version anglaise de la biographie de Menuhin sur wikipedia (http://en.wikipedia.org/wiki/Yehudi_Menuhin) site que je ne considère pas comme antisémite mais bon apparemment nous n'avons pas la même définition de ce mot vous et moi.

    C'est effectivement vrai que le père de Menuhin n'était pas rabbin *mea culpa* j'ai lu un peu vite une bio de lui en anglais, j'avais mal compris.
    Le fait est qu'il n'en était pas moins juif et antisioniste et que c'est pour ça que je l'avais cité comme exemple, mais ce n'était pas le but de mon message car effectivement il m'a l'air assez fanatique. (D'ailleurs si vous avez des livres, sites ou autres sources qui traitent de lui je suis preneuse (vu qu'apparemment je ne tombe que sur des sites "ciblés")).

    Je n'ai rien galvaudé sur le sionisme j'ai simplement dit qu'aux sein même de la communauté juive il y avait des divergences, pas seulement chez les ultra-orthodoxes mais aussi chez des personnes qui, loin d'être antisémites, sont simplement anticolionalistes.

    Je note que vous ne répondez pas à la première partie de mon commentaire sur le caractère soit-disant antisémite et antisioniste de cette banderole, qui est quand même le sujet du débat.

  • @ Bernard N:

    "A croire qu'ils font partie des vigiles virtuels de l'Etat hébreu ou de la Cicad et de la Licra, pas loin d'être des lobbies juifs."

    Mais oui, mais oui Bernard N! Nous faisons tous partie du lobby Juif... Et après cette réflexion vous ne pensez pas faire partie des "soi-disant" antisémites et antisionistes? (sic)

    "Leur obsession maladive commence à nous fatiguer sérieusement."

    Et cela fatigue, Monsieur? qui lui, ne se fatigue pas à étaler son anti-lobby Juif dont la connotation anti-Juive est ici flagrante!

    A se demander qui est l'obsédé.....?

  • Juste en passant, c'est donc officiel que l'etat hébreux et diverses organisation pro-israélienne emploient de personne pour répendre la bonne parole sur internet et améliorer l'image d'israel, dans les blogs, les forums et en montant des sites "d'information".

    on ne parle pas de lobby ni de fantasme mais de faits.

    alors arrêtez de voire des anti-sémite partout dès que l'on est un tant soit peut contre la politique guerrière et discriminatoire de l'etat d'israel.

  • Evidemment, une référence : http://www.jkcook.net/Articles3/0406.htm

    Mais évidemment, il est plus simple de nous traité d'obsédés maladifs et d'anti-sémites.

    Sinon, vous êtes rémunérés combien alors pour cette bonne parole ? ;-) Rien ? Mais il faut postuler auprès des autorités compétente !

  • @ Tamina

    Seul le site oulala.net dit que le père était rabbin, d'où le mot ciblé. Wikipédia me semble sérieux et bien documenté. Je savais que le père n'était pas rabbin et j'ai googlisé son nom. On lance une recherche avec n'importe quel mot et Merci Wiki ou autres sites sérieux pour comparaison. J'ai également cliqué sur des mots mis en exergue dans le texte pour être crédible et surtout honnête dans mes commentaires.J'ai lu passablement depuis..... C'est plus fatigant qu'écouter Yehudi Menuhin..... :)

    Traiter Israël de colonisateur, c'est nier le droit à l'existence du peuple juif sur sa terre ancestrale. La première immigration sioniste en Palestine, s'est faite à partir de 1881.....Une grande communauté juive y habitait depuis des siècles, sans remonter jusqu'à la Bible. Les Arabes ont pris le nom de Palestiniens après 1948..... Googlisez Histoire de la Palestine et cliquez sur Wikipédia. J'ai lu Ô Jerusalem de Lapierre et Collins que je vous recommande.

    Il faut avoir passé quelques années en Israël pour pouvoir juger de la situation réelle et, pourquoi pas, aller à Gaza City et on serait surpris de voir des villas dignes de Beverly hills construites par les Ministres d'Arafat. (Ce qui a fait grand bruit à l'époque)

    Je me doute un peu de la provenance de ces banderoles qui ne sont qu'une incitation à la violence, et à la manipulation politique.Ce n'est pas le caractère qui m'importe, mais ceux qui l'ont pensée et mise. Ils ne sont pas soi-disant mais sûrement des antisémites/antisionistes, instrumentalisés et endoctrinés. Je ne crois pas au hasard et cette remontée anti-Israélienne cache probablement d'autres actions inavouées. On le saura plus vite qu'on ne le croit.
    Cela ne m'empêche d'acheter des produits Israéliens à l'avenir, car j'ai horreur d'être manipulée!

    J'ai été bien plus choquée de voir les drapeaux suisse, Israélien et américain brûlés et piétinés sur la Place Fédérale à Berne par des manifestants au gros foulard palestinien, et banderoles haineuses, il y a de cela quelques années que par ces banderoles.

    Pour finir, attendez-vous à une flambée de violence en Andalousie où un affrontement a éclaté le mercredi saint, quand une partie d'un groupe de 118 mahométans se sont mis à prier dans la cathédrale espagnole.Les gardiens ont appelé la police qui a été attaquée par les mahométans. Deux policiers ont été blessés. Nombre de mahométans allèguent que l’Andalousie fut terre d’islam et que la cathédrale de Cordoue fut une mosquée…

    Joyeuses Pâques Tamina

  • Djinus, Je viens d'expédier du foin pour le ROYAL POURCEAU pour trolls supérieurement distingués...... où vous êtes admis d'office je crois! :)))))))

    ABE

  • il est très probable qu'un tel affichage viennent de la communauté pro-palestinienne qui est majoritairement Musulmane......

    ce qui m'enerve profondement, les musulmans occidentaux dénonce les caricatures leur prophète ou sur israel mais ne DENONCENT JAMAIS les multiples attentats islamistes en Inde, Somalie, Soudan, Nigeria.....; ou meme en europe ou ils sont resté muet comme des carpes !

  • Qu'ajouter de plus aux riches précisions de Patoucha? Merci à elle. Je doute aussi de la provenance de ces banderoles, lesquelles semblent dans le paysage actuel une incitation à la violence, et à la manipulation politique.

    Quant au ROYAL POURCEAU pour trolls supérieurement distingués, il serait de bon ton de temps en temps d'y penser à voir certains comm' vaniteux et vides. Bravo à elle d'en expédier!

    Bon we à l'auteur de ce blog!

  • @patchoua

    Je ne comprend pas comment vous pouvez soutenir qu'Israël n'est pas un état colonisateur! Comment appelez-vous un état qui vide un territoire de ses habitants pour y installer ses propres ressortissants?

    Lorsque je parle de colonies je pense aux territoires qui n'appartiennent pas à Israël selon les frontière définies par l'ONU et notamment à Jérusalem Est où il y a moins d'un mois Israël à entrepris la construction de 1600 logements poursuivant ainsi sa politique au point d'exaspérer les USA (pas vraiment connus pour être des ennemis d'Israël).

    Bon les ministres d'Arafat ont des villas...et alors...tous les ministres israéliens vivent dans des bidons-villes j'imagine... C'est effectivement très discutable de vivre dans un palace quand ses compatriotes vivent dans le dénuement le plus total (ne me faite pas croire que tous les habitants de Gaza ont cinq mercedes), mais à ma connaissance aucun pays n'est dirigé par des clochards ni même par des habitants d'HLM.

    Sur votre attaque de "mahométans" je n'en ai pas entendu parler donc je ne vais pas épiloguer dessus, mais je comprend pas trop le rapport avec Israël (je ne pense pas que vous fassiez un parallèle entre ces "mahométans" et les colons israéliens qui prétendent que les territoires qu'ils s'approprient leur viennent de droit quasi-divin, ça n'irait pas trop dans le sens de votre argumentaire).

    Joyeuses Pâques à vous aussi

  • Merci Micheline! :)

    Joyeuses Pâques

  • @ Tamina


    "Je ne comprend pas comment vous pouvez soutenir qu'Israël n'est pas un état colonisateur! Comment appelez-vous un état qui vide un territoire de ses habitants pour y installer ses propres ressortissants? "

    Et moi, je ne comprends pas que vous reposiez la même question, feignant d'ignorer ce que j'ai écrit?!

    "Lorsque je parle de colonies je pense aux territoires qui n'appartiennent pas à Israël selon les frontière définies par l'ONU et notamment à Jérusalem Est où il y a moins d'un mois Israël à entrepris la construction de 1600 logements poursuivant ainsi sa politique au point d'exaspérer les USA (pas vraiment connus pour être des ennemis d'Israël). "

    Je ne sais ce que vous suivez en politique et principalement sur Israël, qui semble être une préoccupation majeure pour vous... Mais, depuis 1949... de l'eau a coulé sous les ponts avec deux guerres, intifadah, une année de roquettes Qassam suivie de Plomb durci et le Hamas continue ses crapuleries et ses provocations. Israël n'ayant pas de terroristes mais une armée, riposte avec ses moyens pour défendre ses civiles! Elle n'a de leçons à prendre de personne. Et les Etats-Unis s'en remettront!

    Je vous invite à lire l'allocution du Premier Ministre Benjamin Netanyahou à la Conférence Politique de l'AIPAC.

    " Bon les ministres d'Arafat ont des villas...et alors...tous les ministres israéliens vivent dans des bidons-villes j'imagine... "

    Construites avec l'argent détourné de l'UE au peuple palestinien, contrairement aux Ministres israéliens! Votre ironie et méconnaissance de leur vie mises à part, ne vivent pas dans des Palaces!

    "C'est effectivement très discutable de vivre dans un palace quand ses compatriotes vivent dans le dénuement le plus total (ne me faite pas croire que tous les habitants de Gaza ont cinq mercedes), mais à ma connaissance aucun pays n'est dirigé par des clochards ...ni même par des habitants d'HLM."

    ? Ce paragraphe me laisse pantoise ? Je vais faire avec! Lol Et surtout je m'informe avant de poster des commentaires..... Je vous repasse celui-ci laissé sur un autre blog il y a peu:

    Yasser Arafat, 6ème fortune mondiale des têtes couronnées (1), gérant une fortune personnelle évaluée à 1,4 milliards de dollars, bâtie sur des détournements allant depuis le racket de pays pétroliers, ponctions sur les taxes reversées par les autorités israéliennes (30 millions $/mois), jusqu'aux fonds de l'aide internationale:
    - 375 millions de dollars versés par le gouvernement américain au cours de ces deux dernières années, destinés aux associations des Nations Unies et aux organismes d'aide sociale pour les Palestiniens ;
    - 1 milliard de dollars versés par la Ligue Arabe depuis 2000 ;
    - 1.3 milliards de dollars de dons privés l'an dernier ;
    - 1.5 milliards de dollars de l'Union Européenne depuis 1993.

    Ces fonds totalisent la plus grosse contribution per capita pour une même destination depuis la Seconde Guerre Mondiale, selon la Banque Mondiale."

    "L'argent n'est pas la question", a affirmé, dégoûté, un avocat palestinien; "ce sont nos leaders qui se croient au-dessus de la loi, en bafouant le système"."

    Mais alors, quid de « l'occupation ? l'humiliation ? les camps de réfugiés?

    la pauvreté... » ? On nous aurait menti ? Soyons sérieux : tous ces éléments quotidiennement médiatisés ne font que servir de prétexte à l'état d'indigence et de cruelle misère dans lesquelles une caste de privilégiés, créée à l'aide de fonds détournés, maintient tout un peuple depuis tant d'années. Une partie de ces sommes sert à dédommager les familles de ceux qui se font sauter parmi les civils israéliens, ou encore à organiser des manifestations de rue, telles que celles qu'on nous montre régulièrement dans les médias. Quand on a faim et qu'on a une nombreuse famille à nourrir, les dollars distribués pour sacrifier un fils ou crier sa haine d'Israël et des Etats-Unis devant les caméras sont les bienvenus..."

    Gaza, ville la plus importante de la bande de Gaza est sous le contrôle du mouvement islamiste Hamas, n'est pas ce que la propagande antisémite vous sert et dont vous vous gargarisez, mais bien une ville avec ses monuments historiques, sa plage, ses zones villas à Rima, le luxueux quartier résidentiel dont un grand nombre de villas palestiniennes ont des piscines individuelles, d'où le "peuple" est exclu... Mais parqué dans le bidonville de Gaza où là seulement il est permis de filmer....et principalement des enfants dont, il faut le rappeler, 60% de ses habitants ont moins de 18 ans.....
    A l’hôpital israélien (et fondé par des sionistes) de Hadassah (Jérusalem), grâce à l’association « Un coeur pour la paix », 231 enfants palestiniens âgés en moyenne de sept mois ont été opérés en quatre ans dans le service de cardiologie pédiatrique du Pr Jean-Jacques Rein " En 2010, environ 300 enfants palestiniens auront besoin d’être opérés », annonce le Pr Rein. « Nous voulons continuer à former des soignants, augmenter les échographies pour les femmes enceintes .L’Autorité Palestinienne depuis 1993 (Accords d’Oslo) est responsable de la santé des Palestiniens, mais en dépit des millions de dollars envoyés par la communauté internationale, les structures pour ce type d’interventions n’ont jamais été mises en place par l’AP.

    " Sur votre attaque de "mahométans" je n'en ai pas entendu parler donc je ne vais pas épiloguer dessus,....."

    Vous n'avez pas entendu parler de beaucoup de choses....

    C'est paru dans le Figaro du 2 avril 2010

    - Six touristes autrichiens musulmans d'un groupe de 118 jeunes se sont mis en tête mercredi d'entamer une prière dans l'édifice. Guidés par l'un d'entre eux, les hommes ont commencé à se prosterner dans l'une des nefs..(....)
    - Les choses se seraient alors envenimées. Un des visiteurs aurait même sorti un couteau rapporte le site d'information abcdesevilla.es. La police espagnole est finalement intervenue et a interpellé les deux plus récalcitrants d'entre eux. Deux policiers auraient été blessés pendant l'altercation.

    Un rapport assez étroit avec ce qu'a dit Kadafi (mais votre préoccupation est Israël...) évoquant la dissolution de la Suisse .... eux la restitution aux Arabes de la Cathédrale qui fut une Mosquée.........

    "et les colons israéliens qui prétendent que les territoires qu'ils s'approprient leur viennent de droit quasi-divin, ça n'irait pas trop dans le sens de votre argumentaire."

    Je suis certaine que vous leur accordez avec toute votre "bonne foi" ce droit "quasi-divin" qu'ils se sont octroyés en... Voyons un peu .....

    - Vers 630, les Arabes assiègent la population juive de la ville et prennent Gaza......... "Considérée comme la ville où serait mort l'arrière grand-père de Mahomet"

    Que vous refusez aux Juifs?! Et je reprends ce qu'a dit Bellar, un intervenant: (j'ai horreur de m'attribuer des écrits)
    "Que vous contestiez le droit aux Juifs de vivre sur cette terre, ne gomme en rien la réalité des faits historiques (Hé oui! Vous n'êtes pas la seule, on connait la musique..)
    Alors que les Arabes de la région du Moyen Orient dénommés « Palestiniens » n'ont commencé à s'identifier comme faisant partie d'un peuple palestinien que dans la 2e moitié du 20e siècle et sous l’Empire ottoman musulman, lorsqu’il régnait sur la région, la population musulmane par exemple de Jérusalem était minime. ((Un guide de la Palestine et de la Syrie, publié en 1906 par Karl Baedeker, illustre ce fait :Ce livre estime la population totale de la ville à 60.000 habitants, dont 7.000 musulmans, 13.000 chrétiens et 40.000 juifs)

    Même vaincu et pour une large part condamné à l’exil, le peuple juif n’a jamais cessé, pendant quatre mille ans, d’être présent au pays de ses patriarches, Abraham,Isaac et Jacob dont Hébron garde encore les tombeaux comme Sion celui du roi David….

    A l’encontre de cette indiscutable continuité de la présence d’Israël en Palestine, de sa vocation historique à considérer Jérusalem comme sa capitale, de son actuelle souveraineté qui ressuscite celle qui, dans le passé, ne fut supplantée que par d’injustes violences, y compris celle de l’envahisseur arabe au septième siècle, les titres forgés par les Palestiniens d’aujourd’hui comportent une large part de mystification » "

    "quand ses compatriotes vivent dans le dénuement le plus total"

    Suivez ce lien et vous pourrez constater le "dénuement" le plus total des Palestiniens de Gaza:
    http://www.jihadwatch.org/2009/12/life-inside-the-worlds-biggest-concentration-camp.html

    Et pour finir, car ce sera là ma dernière intervention, je vous cite Mark Twain: "Un mensonge peut faire le tour du monde pendant que la vérité se met en route." ou encore le Chef de la propagande nazie "Lorsqu'un mensonge est énorme, il suffit de le grossir encore plus et de le répéter incessamment, et les gens finissent par le croire."

    Au fait, connaissez vous beaucoup de Suisses qui ont cinq mercedes?!! :))))))

    Bonne nuit

  • @Patoucha

    "Traiter Israël de colonisateur, c'est nier le droit à l'existence du peuple juif sur sa terre ancestrale." Je vous ai bien lu, mais je ne remet pas en cause le fait qu'il y ait toujours eu des Juifs en Israël (comme dans tout le Maghreb d'ailleurs) mais la politique d'extension de ce pays en dehors des frontières reconnues de façon internationale. Quant à revendiquer le droit à une terre après des centaines d'années passées en Europe cela me parait un peu léger pour en chasser les habitants actuels. Les Israéliens qui ont fondé ce pays étaient en grande majorité des Européens qui n'avaient jamais habité en Palestine auparavant.

    "Mais, depuis 1949... de l'eau a coulé sous les ponts" en effet, les territoires palestiniens se sont réduits comme peau de chagrin.

    "Israël n'ayant pas de terroristes mais une armée, riposte avec ses moyens pour défendre ses civiles!". Je n'ai jamais défendu le Hamas et n'ai pas l'intention de le faire, simplement de rappeler qu'il y a dans tous conflits un certain nombre de règles à respecter fixées par les différentes Conventions de Genève et dont de toute évidence Israël n'a pas tenu compte, notamment lors de l'opération "Plomb durci" (tout est dans le nom).(Sinon pourquoi ce refus de coopérer avec le juge Goldstone). Israël comme vous l'avez dit possède une armée et prétend à être un interlocuteur sérieux sur la scène internationale elle doit donc se plier à ces règles, ce qui n'est pas le cas du Hamas (et c'est au moins autant préjudiciable pour les défenseurs de la paix palestiniens que pour les Israéliens).

    "Elle n'a de leçons à prendre de personne." Un peu d'humilité svp...

    Votre petit passage sur Yasser Arafat est très sympa mais je me permet de vous faire remarquer qu'il est mort et que ce n'est donc plus trop d'actualité. Quant à la classe politique actuelle je n'en ai jamais parlé et n'ai en aucun cas dit qu'elle était blanche comme neige.

    "Quand on a faim et qu'on a une nombreuse famille à nourrir, les dollars distribués pour sacrifier un fils ou crier sa haine d'Israël et des Etats-Unis devant les caméras sont les bienvenus" mais bien sûr les mères palestiniennes font exploser leurs fils pour pouvoir les nourrir. C'est simplement abjecte comme affirmation.

    "Ce que la propagande antisémite vous sert et dont vous vous gargarisez" hahaha *rire jaune fluorescent* je suis antisémite maintenant. No comment.

    "Mais parqué dans le bidonville de Gaza où là seulement il est permis de filmer"...il me semble que l'accès aux journalistes à Gaza est très étroitement contrôlé par Israël mais apparemment pas assez vu que les journalistes se contentent de filmer l'immense majorité du peuple qui crève dans un bidon-ville au lieu de montrer leur élite se dorant la pilule.

    "les structures pour ce type d’interventions n’ont jamais été mises en place par l’AP." C'est vrai qu'Israël n'est pour rien dans la destructions d'hôpitaux et d'écoles.

    "Vous n'avez pas entendu parler de beaucoup de choses...." Eh non! Heureusement vous êtes là et, dans votre bonté, vous daignez même me faire partager un peu de votre omniscience.

    "Un rapport assez étroit avec ce qu'a dit Kadafi (mais votre préoccupation est Israël...) évoquant la dissolution de la Suisse" non je vous rassure j'ai d'autres préoccupations qu'Israël. Je crois qu'il ne faut pas considérer ce que dit Khadafi comme autre chose que les élucubrations d'un gros taré et ne pas trop surestimer son impact auprès des autres dirigeants arabes.

    "Je suis certaine que vous leur accordez avec toute votre "bonne foi" ce droit "quasi-divin" qu'ils se sont octroyés en... Voyons un peu ....." J'ai simplement répondu avec un peu d'humour à votre passage sur l'Espagne (totalement hors sujet) qui n'avait pour but que de faire un amalgame entre terroristes et musulmans pour stigmatiser ces derniers.


    "Au fait, connaissez vous beaucoup de Suisses qui ont cinq mercedes?!! :))))))" Je n'en connais pas, c'était une hyperbole.

    Au plaisir

  • Et de plus en plus d'actualité: "on ne saurait faire boire un âne qui n'a pas soif"

    Personne ne s'aventure à répondre à Micheline?!!! Quel "courage" ?!

    C'est tout pour "De quoi j'me mêle" aujourd'hui :)))))

    A gauche toute..... pas de bol les soeurs..... Alors, Faudrait-il vous souhaiter Pâques ou Pessah.....?

  • Donc, sur le fait qu'Israël emploie de gens pour répandre sur les blogs des "opinions spontanées " qui améliorent l'image de ce pays, personne pour rebondir ... enfin, je veux dire, à part les insulte de style "Royal pourceau" ?

    Ca me laisse quand même pantois, qu'en plus maintenant les constructions d'israel qui sont belle et bien des colonies au regard du droit international et des résolution de l'ONU soit carément niée par la logorhée extrémiste de Patoucha.

  • Encore une chose édifiante, le gouvernement francais actuel, qui a entamé un rapprochement certains avec ce pays qui foule de son pied le droit international, utilise les lois anti-discriminatoires pour empêcher les actions d'appel au boycott d'association soutenant les palestiniens.

    http://www.monde-diplomatique.fr/carnet/2010-02-22-Boycott-la-contre-offensive-d

    En ce qui me concerne, cela fait longtemps que je n'achète plus aucun produit dont le code barre commence par 729. Evidemment, je n'oserais conseiller cela à quiquonque, car cela est peut être illégal ! Mais évidemment, chacun est libre d'agir selon sa conscience.

  • Ne vous en déplaise Madame Patoucha la Cathédrale de Cordoue fut bien une mosquée à la base, il n’y a rien qu’à voir l’alignement des arcs, les versets du Coran décorant ses murs et son fameux ‘minaret’ transformé depuis en clocher pour s’en apercevoir, et connaître bien sur un tant soi peu l’histoire de l’Europe médiévale.
    Sachez Madame que le palais Almohade de l’Alhambra à Grenade, est un des monuments les plus visités d’Europe.
    A vous entendre Dame Patoucha on serait revenu du temps des croisades chrétiennes du Moyen Age lorsque les rois chrétiens d’Europe se sont cru obligés d’aller ‘délivrer’ les lieux saints des ‘Mahométans’. Lieux où du reste depuis l’avènement de l’Islam, chrétiens, juifs et musulmans vivaient en paix sous gouvernement musulman et où aucun juif ni chrétien ne sait vu obligé de renier sa foi ou persécuté du fait de sa religion.

    Je vous signale que depuis toujours coexistent dans le moyen orient à côté des musulmans des communautés juives et chrétiennes, issues d’une population autochtone et parlant tous la même langue.

    Pour votre information Wikipedia n’a jamais été une source sûre et que n’importe qui même vous ou moi pouvons le mettre à jour notre guise à n’importe quel moment avec n’importe quelle information quelle soit juste ou fausse.

    Sinon pour ce qui est des grand cousins des arabes, les hébreux vous constaterez d’ailleurs que la prononciation est presque la même, sont une population nomade vraisemblablement originaire de Mésopotamie, l’actuelle Iraq. Selon les trois religions monothéistes, le judaïsme, le christianisme et l’Islam, l’actuelle Palestine/Israël leur a été promise par Dieu.

    Lorsque les hébreux débarquèrent dans cette terre promise, un autre peuple appelé les philistins (cités notamment dans les récits pharaoniques et bibliques) habitent cette contrée il est évident que les peuplades autochtones n’acceptèrent pas les nouveaux venus et s’ensuivirent des guerres sans fin. Comme l’histoire se répète me diriez vous ?

    Shlomo Sand, historien israélien, dont les thèses dérangent certains, même sur ce blog, va même jusqu’à affirmer que les actuelles palestiniens sont probablement des descendants de l’ancien peuple de Judée…
    Malheureusement l’histoire dérange parfois et certains tentent de la falsifier et si on paraphrasait un certain BHL quand il parle de lecture en général, il a confessé dernièrement sur un plateau TV qu’il lisait rarement un livre dans son intégralité et qu’il préférait le violer, le brutaliser ?! Etrange propos d’une personne qui se dit philosophe et de surcroit disciple de Botul ! S’il avait lu les livres de Botul jusqu’au bout il aurait compris que Botul était une immense supercherie inventé par une journaliste du Canard Enchaîné.

    Pour ce qui de votre propos sur l’Espagne musulmane, tout ce que je peux vous dire Dame Patoucha c’est vous citer Michel de Castillo (écrivain franco-espagnol), citation prise d’un article paru, je m’en excuse dans ce journal ‘islamo fasciste’ (islamo-fasciste, d’après notre fameux blogueur Carlitos) qui est Le Monde Diplomatique:

    Je suis un Européen du Sud, pour moitié andalou, autant dire à demi-musulman. Je sais trop ce que notre vieux continent doit à l'islam espagnol, et d'abord le retour à la raison grecque. [...] Non seulement les musulmans d'Espagne ouvrirent à la raison un espace où Averroès, Avicenne et Maïmonide s'aventurèrent hardiment, ils furent également médecins, géographes, astronomes, historiens, mathématiciens, alchimistes et physiciens, architectes miraculeux, musiciens raffinés, jardiniers délicats, horticulteurs et artisans subtils. Durant près de cinq siècles, les califes et les émirs ont tenu école de tolérance, défendant les juifs, accueillant les chrétiens, cohabitation sans exemple en ces temps de fanatisme. Cet héritage, je fais plus que l'accepter, j'en tire fierté.
    Le Monde Diplomatique, 18 janvier 2002.

    En 1978 la constitution espagnole reconnaissait officiellement que la religion musulmane de tradition séculaire est d’importance significative dans la formation de l’identité espagnole.
    De plus la région autonome d’Andalousie a adopté en 1981 comme couleurs pour son drapeau le vert et le blanc qui sont les couleurs de l’islam et des dynasties arabo-berbères qui régnèrent jadis en Espagne.

    Chère Madame, durant plus de 8 siècles de présence de l'Islam en Andalousie, les habitants autochtones, dont certains se sont converti à la nouvelle religion, parlaient la langue officielle qui était l’arabe et développèrent en parallèle un dialecte arabo castillan, ils ont aussi adopté les coutumes vestimentaires arabes, ils étaient juifs ou chrétiens leur religion ne dérangeait personne et ils étaient libres de pratiquer leur culte et d’ériger leurs lieux de cultes. La plupart d’entres eux faisaient partie des courtisans de la cour. Le grand philosophe juif Maimonide considéré comme l'une des figures les plus importantes de la philosophie juive n’est il pas le fruit de cette civilisation et de ces rencontres et n’a-t-il pas vécu et écrit ses livres en Terre d’Islam, rares pays qui ont accepté d’accueillir les juifs après l’inquisition.

    Après le Reconquista de l’Espagne les juifs sépharades n’ont-ils pas trouvé naturellement refuge, à l’instar de leurs compatriotes musulmans en Afrique du Nord et dans l’empire Ottoman. Juifs qu’aucun état européen n’a voulu accepter.

    Chère Madame au lieu de s’invectiver ne devrait on pas mieux essayer de chercher ce qui nous a rapproché par le passé : histoire, commerce, culture, sciences et arts et aller à la recherche de ce qui peut nous rapprocher aujourd’hui pour le bien de l’humanité et pour un avenir meilleur pour tous.

  • A Si l'on avait demandé aux Européens, il y a quelques décennies, un exemple de cohabitation harmonieuse entre les trois religions monothéistes, ils auraient désigné sans hésiter... l'Algérie française. Depuis la fin désastreuse de ce « modèle », les rêveries ont du se reporter vers un passé plus lointain. C'est ainsi que l'Espagne musulmane (711-1492) passe pour être un exemple chatoyant de cohabitation. On a même pu entendre récemment un journaliste très en vue nous affirmer qu'Averroès est «l'inventeur de la laïcité».
    Le mythe andalou nous vient des romantiques : Chateaubriand, avec « le Dernier Abancérage », Victor Hugo avec « les Orientales » et surtout les merveilleux « Contes de l'Alhambra » de Washington Irving. Depuis, il a prospéré sur la croyance bien établie, mais fausse, qu'une civilisation brillante ne peut apparaître que dans une société tolérante et pacifiée.
    La réalité historique est cependant bien différente. Très tôt les Juifs et les chrétiens ont dû subir la condition des dhimmis : quartiers réservés, tenues vestimentaires distinctives, interdiction de pratiquer certaines professions. Voici comment est décrite la situation des minorités dans un ouvrage rédigé à Séville au 12ème siècle, cité par Bernard Lewis :
    « Il n'est pas permis à un musulman de masser un juif ou un chrétien, de ramasser ses ordures, ni de nettoyer ses latrines. Ce genre de métier convient mieux aux Juifs et aux chrétiens car ce sont des êtres vils. Un musulman ne soignera pas l'animal d'un Juif ou d'un chrétien, ne lui servira pas de muletier, ni lui tiendra l'étrier . S'il s'avère qu'un musulman le fait, il convient de le dénoncer sans retard.».

    L'époque almohade, que tous les touristes apprennent à connaître, fut particulièrement difficile :

    « Le règne des Almohades, en dépit d'un verset coranique interdisant la conversion forcée des « gens du livre », sera terrible pour les juifs et les chrétiens qui devront désormais choisir entre la conversion à l'islam, l'exil ou la mort. Pour les juifs du Maghreb, l'épisode almohade est resté comme une des pages les plus noires de leur histoire. Un véritable désastre s'est abattu sur ces communauté où conversions forcées et massacres systématiques des récalcitrants ont affecté l'ensemble de l'Afrique du nord et de l'Espagne musulmane. Après le massacre des communautés de Séville et de Cordoue, la grande majorité des juifs d'Andalousie décidera d'échapper aux persécutions en se réfugiant dans les royaumes catholiques du nord et du centre de la péninsule ». (J.P. Camus, «Les relations entre juifs et arabes au Moyen Age », Les Temps médiévaux, juin-juillet 2003)
    Le grand philosophe juif Maïmonide, qui naquit à Cordoue, fut contraint à l'exil par les persécutions. Du Caire, où il avait trouvé refuge, il écrivit en 1172 une lettre aux Juifs du Yémen qui résume parfaitement la situation des Juifs au 12ème siècle dans le Dar al-Islam. On ne peut que conseiller cette lecture à ceux qui croient naïvement que l'antisémitisme musulman est apparu brusquement avec la création de l'Etat d'Israël:

    « Comme vous le savez, mes frères, c'est parce que nous avons péché que Dieu nous a jetés au milieu de ce peuple, de cette nation d'Ismaël qui nous persécute et trouve toujours de nouveaux moyens de nous nuire... Aucune nation n'a causé plus de torts à Israël. Aucune ne nous a autant rabaissés et avilis. Aucune n'est parvenue à nous réduire comme elle l'a fait ».

    Le sort des chrétiens n'était pas plus enviable, pour une raison évidente : à mesure que la Reconquête progressait, ils étaient de plus en plus considérés comme une « cinquième colonne », même si Franco n'avait pas encore inventé l'expression. Quand les troupes chrétiennes approchaient, on n'hésitait pas à les déporter en masse en Afrique du Nord. N'y eu-t-il pas cependant des échanges féconds entre les trois religions ? Ce n'est pas l'avis d'Adeline Rucquoi:
    « Clercs chrétiens, rabbins et oulémas, tentent d'inculquer à leurs fidèles les articles de leur foi, en excluant et parfois en dénigrant les autres. Ces perspectives facilitent la cohésion de chaque communauté ; elles donnent aussi lieu, de façon épisodique ou endémique, à des conflits, à des accès de violence, et même à des massacres ».

  • A ce propos, un article du Figaro du lundi 5 avril,relate un incident où des "touristes" musulmans mettent en émoi Cordoue la catholique. Un groupe venant d'Autriche s'est mis à prier selon le rite islamique "émus par la beauté du lieu" d'après leurs dires. les agents de sécurité prétendent que les touristes parlaient entre eux par talkies-walkies et ont été menaçants. Cet incident montre que l'idée de Reconquête des lieu d'architecture omeyyade comme la cathédrale-mosquée à Cordoue mais aussi l'Alhambra à Grenade sont toujours au coeur de disputes. D'ailleurs la nébuleuse al-Quaida ne cesse de rappeler ce passé pour revendiquer des supposés droits sur l'Andalousie.

  • Un groupe des touristes parlaient entre eux leur fasse méfiants? Bizarre cette presse francophone qui envoie les signes du racisme derrières les lignes pleines d'accusations à toute personne qui a rapport avec l'Islam!
    Que dit-on des milliers d'Israéliens qui visitent chaque jour les sites touristiques à Charam Echikh, Al OKsour et Taba et ...en se contactant par des dizaines des talkies-walkies? le pire: les uns d'entre eux portent des passeports européens(!)

  • "On ne peut que conseiller cette lecture à ceux qui croient naïvement que l'antisémitisme musulman est apparu brusquement avec la création de l'Etat d'Israël:"

    Très juste demain, je ne vous le fais pas dire. Peu de gens sur ce site ont vécu apparemment dans un pays arabe et méconnaissent l'histoire. L'antisémitisme est devenu un sport national, dont Israël est l'enjeu!

  • A Patoucha et à Demain notamment et à tous ceux qui bloguent à travers leurs pseudos, je vous conseille la lecture de ces quelques lignes du livre écrit par Maurice Ruben-Hayoun, philosophe et écrivain, auteur de La Philosophie juive. Article paru sur le site animé par des ‘juifs tunes’, comme ils aiment se dénommer. http://www.harissa.com/D_Religion/maimonide.htm

    Maïmonide, prophète du dialogue des cultures

    Comment qualifier la vocation et la personnalité de ce Juif des Lumières que fut Maïmonide ? En soulignant sa volonté d'éclairer la foi par la raison et de donner une exégèse spirituelle des Ecritures. Et en effet, le Guide des égarés se livre, page après page, à une relecture des traditions religieuses. Son auteur, né juif mais nourri de lettres arabes et de philosophie gréco-musulmane, fut contraint d'abandonner son Andalousie natale et d'émigrer en Egypte. Sa vie durant, il sera à l'intersection de trois cultures : il pensait dans des catégories grecques, écrivait ses oeuvres en arabe et priait en hébreu. Au sein du judaïsme médiéval, c'était la règle et non point l'exception. {..}

    Quels sont les emprunts de Maïmonide à l'Islam qu'il connaissait bien mieux que le christianisme ? Juif né en terre musulmane, Maïmonide appartient à l'univers socio-culturel et linguistique de l'Islam puisque son apprentissage philosophique s'est fait en langue arabe, auprès de penseurs arabes et sur des textes gréco-arabes. Mais pour préserver son intégrité religieuse et son essence profonde, Maïmonide n'a pas abandonné son identité juive qu'il a voulu enrichir au contact d'autres cultures.{..}

    La fibre de la doctrine de Maïmonide était que Dieu sort comme une conclusion nécessaire des termes enchaînés d'un syllogisme. Et l'important est de faire sentir Dieu dans le monde et dans l'homme. Le problème qu'il s'était posé était le suivant : comment tenir la mesure exacte entre la judéité et la modernité de son temps ? Les fruits de ce dialogue existent, même si l'on a quelque peine à les entrevoir aujourd'hui : Le recul de l'intolérance, la suppression du fanatisme, la disparition de l'exclusivisme religieux et, enfin, l'instauration de la paix des consciences. L'émergence d'une culture universelle unifiée, qui s'adresse à tous, en respectant les différentes traditions religieuses. Au fond, le dialogue des cultures insiste sur la fraternité naturelle des hommes et la proximité de leurs aspirations culturelles. C'est la leçon magistrale qu'offre Maïmonide à un Occident qui en a bien besoin.

    Fin de citation.

    Monsieur ‘Demain’ sachez que l’intolérance, l’extrémisme et le fanatisme sont des infimes minorités qui existent malheureusement chez tout peuple, Yitzhak Rabin n’a-t-il pas été lui-même assassiné, au cours d’un immense meeting pour la paix, par un extrémiste israélien, car il voulait faire la paix avec les palestiniens.
    Écoutez un tant soi peu le grand philosophe Maïmonide qui nous demande de nous respecter mutuellement malgré nos différences et qui fait un appel à la paix des consciences.

    Maïmonide cet esprit éclairé qui a fuit l’inquisition des rois catholiques n’aurait aucun argument aujourd’hui pour encourager ou même justifier la politique agressive, colonialiste et ségrégationniste du régime israélien.

    J’invite toutes celles et ceux épris de paix et de justice d’aller sur le site du Tibunal Russell sur la Palestine, dont nombre de personnalités juives et israéliennes font partie et y apporter leur soutien à une paix juste et durable au Proche-Orient par leurs contributions intellectuelles ou matérielles s’ils le désirent.

    http://www.russelltribunalonpalestine.org/

    http://www.facebook.com/group.php?gid=55119034131


    A.B.E.

  • En israël, aussi des problèmes existent avec les fanatiques religieux avec l'instauration d'escadrons de la modestie qui sillonnent les bus estampillés Kasher, séparent les hommes et les femmes. Recrutés dans les «yeshivot» (écoles talmudiques), ces sbires veillent à ce que les chauffeurs soient mariés et portent la calotte traditionnelle. Parfois, ils autorisent des laïcs à monter à bord, mais ils les tiennent à l’œil. C’est le retour du Moyen Age et l’obscurantisme de rabbins fanatiques. En Europe, les fanatiques veulent imposer le port de la burqua, l'excision, le mariage forcé.. toutes ces coutumes séculaires sont à bannir. En un mot, le fanatisme religieux quel qu'il soit est la plaie du XXIème siècle et il faut le combattre.

  • @ demain,

    J'ai lu également cette régressions, mais au moins il y a des gens qui s'élèvent contre et se battront jusqu'au bout pour que cela cesse! Comme vous le constatez, demain, Israël a du boulot sur la planche, avec les extrémistes.

    Une voyante a prédit pour le 21ème siècle un montée des religions... mais j'ignorais que tous les extrémistes de tous bords s'y trouvaient? Moi qui croyais à l'évolution de l'homme.....

  • @Nabil,

    "Les fruits de ce dialogue existent, même si l'on a quelque peine à les entrevoir aujourd'hui : Le recul de l'intolérance, la suppression du fanatisme, la disparition de l'exclusivisme religieux et, enfin, l'instauration de la paix des consciences."

    Je peux vous assurer Nabil que vous enfoncez une porte ouverte en vous adressant à moi. Il semble que vous vous soyez trompé d'adresse et qu'il aurait fallu écrire cela à Hani Ramadan, et à deux autres blogs dont les blogueurs et blogueuses, non contents de se dédoubler en pseudos pour gonfler leur nombre, mais postent dans un double langage et agressent les intervenants sur tous les blogs où ils/elles passent.

    "Yitzhak Rabin n’a-t-il pas été lui-même assassiné,"

    Anouar el-Sadate a subi le même sort et pour les mêmes raisons par le Jihad islamique égyption non?! Il fut le premier dirigeant arabe en visite officielle en Israël et à prendre la parole devant la Knesset à Jérusalem.

    On dit que beaucoup d'autorités du monde arabe réagirent très défavorablement à cette visite. Cependant aux funérailles de Sadate, aucun d'eux n'a daigné y assister?! Alors qu'un record de dignitaires du monde entier s'y sont rendus dont trois anciens présidents américains.

    A demain pour répondre à votre premier post.

  • Oui les fruits de ce dialogue existent mais uniquement dans la société civile.
    Vous me parlez de Hani Ramadhan, Hani Ramadhan que je sache lui ne vocifère pas, il n’insulte pas, il ne stigmatise pas, il ne fait pas d’amalgames, il ne fait que réagir à des faits, qui sont la colonisation du monde arabe par la Grande Bretagne et la France au 19ème siècle et la création sur la terre de Palestine d’un état exclusivement juif au détriment de la population autochtone palestinienne alors que cette population a certainement plus de droits que quiconque sur cette terre. Hani Ramadhan s’élève contre une injustice flagrante, où est le problème ?

    Si vous étudiez un tant soit soi peu l’histoire de la région et la réglementation internationale vous comprendrez rapidement que le peuple palestinien est dans tous ses droits et que non seulement il a toutes les légitimités sur cette terre mais il qu’il a aussi toute légitimité pour se battre pour sa terre.

    Pour ce qui est de Sadate tout ce que je peux vous dire c’est ce que dit l’historien israélien Shlomo Sand à propos d’Israël, que ce pays est issu d’un viol (de la Palestine) mais qu’un enfant issu d’un viol a quand même le droit d’exister!

  • Nabil,

    C'est des gens comme vous que nous avons accueillis les bras ouvert en Suisse....quel echec (pour nous!). Les inepties que vous osez raconter sur ce blog sont effrayantes. Je ne parlerai que de votre admiration pour les Ramadans, laquelle resume grosso merdo la dangerosite (pour nous) de votre vision du monde.

    En ce qui concerne votre vision de l'histoire je vous informe que:

    - les juifs sont aussi des autochtones de la region -les juifs ont toujours preserve une connexion physique avec cette terre, bien que minoritaire apres avoir vecu les conquetes multiples des tyrans de l'epoque;

    - les Anglais, apres avoir vaincu les Ottomans, on disseque le moyent orient pour donner un pays aux bedouins, libanais etc - la legitimiter de ces peuples n'est donc pas superieur aux autre pays de la region. Le nom "Palestine" a ete donne par les Anglais - les Anglais aurait-il cree les Palestinian?

    Au cas ou, les Juifs de la region ce fesaient deja attaquer par les population Arabes au debut des annees 1900 etc bien avant les guerres declenchees, et perdues par les pays arabes. En gros, les aggressions des pays arabes se sont soudainement transformees en resistance legitime quand la defaite a ete total. Ne jouer pas sur les mots.

    Maintenant, le sujet de ce blog est l'antisemitisme a geneve. Comme je l'ai dis, le fait que vous idolatrer Hani Ramadan, et partager ces idees, fait de vous un antisemite. Assumer votre ideologie nefaste qui alimente la haine a geneve depuis ces 20 derniere annees.

    Salamekoum

  • Théoriquement je ne devrais même pas vous répondre car vous vous cachez derrière un pseudo. Quand on est sur de soi, et de ses opinions on ne se cache pas Monsieur.

    Ça y est vous avez dégainé, vous l'avez sortie l’arme fatale! Vous me rappelez certains de vos maîtres tells que Philippe Val ou BHL, si on n’est pas d’accord avec vous et de votre vision de l’histoire on est taxés automatiquement d’antisémites. Sachez avant tout qu’un arabe ne peut pas être antisémite car les arabes sont des sémites! Ça vous dérange peut-être mais juifs et arabes ont le même ancêtre en la personne de Sem.
    Taxez moi de ce que vous voulez, moi je sais ce que je dis et ce que je pense et si vous lisez comme il faut tous mes commentaires sur ce blog vous constaterez si vous avez un minimum d’intelligence ce que je suis réellement, ce qui en fait vous dérange car ce qui arrange des gens comme vous c’est d’étiqueter les arabes d’antisémites et de terroristes ce qui arrange pas mal de vos théories fallacieuses.

  • Le titre de cet article n'a aucun sens. Il serait plus judicieux de parler d'antisionisme, qui n'implique pas forcément l'antisémitisme. L'amalgame est, hélas, souvent fait entre ces deux termes. On peut tout à fait nier la légitimité d'Israël sans pour autant en vouloir aux Juifs.

  • l'argument typique : tu critique Israël donc t'es antisémite.

    MAIS OUI BIEN SUR ! c'est logique dis donc, donc tout ceux qui critique l'Amérique ou la politique américaine sont tous des anti-américain !

    non mais faut arrêter d'être bête un peu la, a force de crier a l'antisemitisme partout, ca CRÉER de l'antisémitisme.

    être antisioniste c'est combattre l'antisémitisme, c'est tout. y'a plein de juifs qui le disent(dont des rabins), sont-ils antisémite ? je me marre :D

    BOYCOTTE ISRAËL pis c'est tout, pensez un peu aux palestinien ... ayez un peu d'humanité.

    donc tout ceux qui critique l'Iran, le Venezuela, la Russie, c'est tous des raciste ?

    la voila la vérité, on a plus le droit d'avoir sa propre opinion par les temps qui court...

    critiquer les arabes, chavez, dieudonné, ca c'est normal, on est même félicité !

    mais critiquer un état qui est en train d'organiser un génocide ca non on a pas le droit, sinon on est antisémite !

    et dire que y'a des gens pour gober ce genre de connerie ... on va droit dans le mur ! (sans jeu de mot xD)

  • "On peut tout à fait nier la "légitimité d'Israël" sans pour autant en vouloir aux Juifs."

    Mythes du Moyen-Orient de Joseph Farah

    Et bien, en tant que journaliste Arabe Américain qui s’est forgé une connaissance approfondie de la situation au Moyen-Orient, à force de commenter jets de pierres et tirs de mortiers, je peux aujourd’hui vous assurer que la justification de la violence et des émeutes ne trouve pas son origine dans la simple revendication palestinienne à une patrie, ni dans la volonté des Musulmans de contrôler des sites qu’ils considèrent sacrés.


    Surpris ? _ Alors comment expliquer qu’avant la guerre des Six-Jours en 1967, il n’y eu aucun mouvement sérieux de revendication d’indépendance palestinienne ?

    " Avant 1967 ? " me direz-vous, " les Israéliens n’occupaient pas la Cisjordanie et la vieille ville de Jérusalem "


    C’est vrai. Mais durant la guerre des Six-Jours, ce n’est pas des mains des Palestiniens, ni de Yasser Arafat qu’Israël conquît la Judée, la Samarie et Jérusalem Est. Ces territoires étaient de fait occupés par le Roi Hussein de Jordanie depuis 1948. A-t-on une seule fois demandé au souverain Hachémite de restituer ces territoires aux Palestiniens ? Est-ce qu’une seule résolution de l’ONU à vue le jour à ce sujet ? Non et non. Ne vous demandez-vous pas alors pourquoi tous ces Palestiniens ont soudainement découvert leur identité nationale après qu’Israël ait gagné cette guerre ?

    La vérité est que la Palestine est un Mythe !

    Le nom Palestine est utilisé pour la première fois en l’an 135 de l’ère actuelle par l’empereur Romain Hadrien, qui, non content d’avoir éradiqué la présence juive en Judée (une présence qui durait depuis plus de 1000 ans !), non content d’avoir détruit leur Temple à Jérusalem, non content d’avoir interdit l’accès du pays aux derniers Juifs, se persuada qu’il fallait annihiler toute trace de civilisation juive dans le pays en le débaptisant au profit d’un nom dérivé des Philistins. Les Philistins étant ce peuple auquel appartenait Goliath et que les Hébreux parvinrent à vaincre des siècles plus tôt. Ce baptême était pour les Romains une façon d’ajouter l’insulte à la blessure. Ils essayèrent également de changer le nom de Jérusalem en " Alea Capitolina ", mais cela ne rencontra pas le même succès.


    La Palestine en tant qu’entité autonome n’a jamais existé au cours de l’Histoire. Jamais ! Le pays fut dominé successivement par les Romains, par les croisés Chrétiens, par les Musulmans (qui n’ont d’ailleurs jamais fait de Jérusalem une capitale pendant qu’ils occupaient le pays), par les Ottomans et, brièvement, par les Britanniques au lendemain de la première Guerre Mondiale. Dès 1917, avec la déclaration Balfour, les Britanniques s’étaient montrés favorables à céder au moins une partie du territoire au peuple Juif afin qu’ils y établissent un Etat souverain.


    Il n’existe pas de langue proprement Palestinienne. Ni même de culture spécifiquement Palestinienne. Il n’y a jamais eu de Palestine dirigée par des Palestiniens. Ces derniers sont des Arabes, et sont indissociables des Jordaniens (la Jordanie étant elle aussi une invention récente, créée de toutes pièces en 1922 par les Britanniques). Mettez-vous bien en tête que le monde Arabe contrôle 99.9% des terres du Moyen-Orient. Israël ne représente que O,1% de la superficie régionale !


    Mais cela est déjà trop pour les Arabes. Ils veulent tout. Et c’est précisément là que se situe le nœud du conflit qui les oppose à Israël. Avidité. Fierté. Jalousie. Convoitise. Toutes les concessions que pourrait faire Israël n’y suffiront pas.

    Qu’en est-il des lieux saints de l’Islam ?

    Il n’y en a tout simplement aucun à Jérusalem. _ Cela vous choque ? Vous pouvez l’être. Je suis persuadé que vous n’entendrez jamais cette vérité brutale de la part d’aucun média international. C’est politiquement incorrect.


    Je sais que vous me direz : " la Mosquée Al Aa et le Dôme du Rock à Jérusalem représentent le troisième lieu saint de l’Islam. "


    Et bien, sachez que c’est faux ! En réalité, le Coran ne fait aucune mention de Jérusalem. La Mecque est citée des centaines de fois. Médine est mentionnée un nombre incalculable de fois. Mais Jérusalem, jamais (inversement, Jérusalem est citée 669 fois dans la Torah !). Il n’existe aucune preuve historique que le prophète Mohammed se soit rendu à Jérusalem.


    Alors comment Jérusalem est-il devenu le troisième lieu saint de l’Islam ? Les Musulmans, aujourd’hui, se réfèrent à un vague passage du Coran, la 17ème Sourate, intitulée " le Voyage Nocturne ". Il y ait fait état d’un rêve de Mohammed qui fût transporté de nuit " du temple sacré au temple le plus éloigné dont nous avons béni l’enceinte` ". Au septième siècle, des Musulmans ont identifié les deux temples mentionnés dans ce verset comme étant la Mecque et Jérusalem. Voilà à quoi tient la connexion si étroite entre l’Islam et Jérusalem - connexion faite de rêve, d’imagination, d’interprétations et de mythe. Parallèlement, le peuple Juif voit son enracinement à Jérusalem remonter jusqu’à l’époque du patriarche Abraham.


    La dernière vague de violence qui sévit en Israël a eu comme origine, dit-on, la visite du chef du Parti Likoud Ariel Sharon sur le Mont du Temple, là où se trouvent les fondations du Temple construit par Salomon. C’est le site le plus saint du judaïsme. Sharon et son entourage y furent accueillis à coups de jets de pierres et d’insultes. Je sais à quoi cela ressemble. J’y étais. Pouvez-vous imaginer ce que ressentent les Juifs lorsqu’ils sont menacés, lapidés et tenus éloignés du lieu le plus saint du judaïsme ?


    Alors, me direz-vous, quelle est la solution pour apporter la paix dans ce Moyen-Orient ? Franchement, je ne pense pas qu’un homme aujourd’hui puisse se prévaloir de détenir une solution durable. Mais s’il y en a une, elle se doit de commencer par rétablir la Vérité. La poursuite des mensonges n’apportera que plus de chaos. Continuer à mépriser un droit légitime vieux de 5,000 ans pour les Juifs, de surcroît renforcé par des preuves historiques et archéologiques éclatantes, en les opposant à de fausses revendications, ne pourra que donner une mauvaise réputation à cette diplomatie.

    So what's the solution to the Middle East mayhem? Well, frankly, I don't think there is a man-made solution to the violence. But, if there is one, it needs to begin with truth. Pretending will only lead to more chaos. Treating a 5,000-year-old birthright backed by overwhelming historical and archaeological evidence equally with illegitimate claims, wishes and wants gives diplomacy and peacekeeping a bad name

    Joseph Farah

    http://www.desinfos.com/spip.php?page=article&id_article=190

    ""On peut tout à fait nier la "légitimité d'Israël"

    Ben voyons?!!!!!!!!

  • "Le titre de cet article n'a aucun sens. Il serait plus judicieux de parler d'antisionisme, qui n'implique pas forcément l'antisémitisme. L'amalgame est, hélas, souvent fait entre ces deux termes. On peut tout à fait nier la légitimité d'Israël sans pour autant en vouloir aux Juifs."

    Eh oui, mais les sionistes ne sont pas d'accord avec vous. Pour Patoucha et le CICAD, antisionisme = antisémitisme. Il y a donc de très nombreux juifs qui seraient antisémites:

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Antisionisme

    Evidemment le sionisme est une idéologie nationaliste et s'opposer à une idéologie n'a rien à voir avec le racisme. Les sionistes ne sont pas une race.

    De même les anti-islamistes ne sont pas des racistes. Les musulmans ne sont pas une race.

    Mais il est vrai que de plus en plus de personnes, style Yves Scheller, avalisent la confusion et réduisent le racisme à des "groupes" de personnes. Je les appellent des "groupistes".

    Mais pourquoi personne ne parle-t-il plus des Accords de Genève. Tous ceux qui veulent la paix ne peuvent qu'y souscrire sans réserve. Mais les fanatiques des deux bords, je nomme les sionistes et les hamasistes, ne veulent pas la paix, les uns veulent un Grand Israël ethniquement purifié, et les autres la destruction d'Israël. Aux fous!

  • Génial! Patoucha réécrit l’Histoire,rien que ça, ben voyons!

    Selon il ou elle, l’histoire de Palestine commence et finit avec les hébreux, peuple ami du reste et dont une grande majorité ne partage pas les thèses grotesques et farfelues de Patoucha ou de celles de ‘droitderéponse1’ par ex.

    Je me répéterais donc: (lire mes commentaires précédents sur ce blog pour complément d’infos, et rappel historique) que les hébreux sont un peuple nomade originaire d’Irak (mince alors maintenant que j’ai dis ça il se pourrait que les sionistes réclament l’Irak demain, sait on jamais!) et qu’ils se sont établis dans la terre des philistins, c’est la Bible qui me l’a dit notamment mais aussi la Torah (Chémot ch 24 v 31) il est dit : " et ton territoire s’étendra depuis la mer des Philistins jusqu’au fleuve (l’Euphrate) car Je chasserai tous les habitants de ces territoires". Puisque il nous a été donné " jusqu’à la « mer des Philistins » !

    Donc selon l’ancien et le nouveau testament, les juifs, peuple nomade du moyen orient, lui a été promis (par titre de propriété céleste) cette terre de Philistie, terre dont ils se sont appropriés d'une partie par la force à - partir de –1550 avant JC. Patoucha, elle, nous dit que ça c’est passé il y a de ça 5000 ans, donc selon ses calculs farfelus vers –3000 avant JC !! Selon tous les livres d’Histoire, les recherches archéologiques et toutes les bibles, durant cette période c’était les Cananéens qui habitaient la région et ce depuis le IIIème millénaire. Bizarre ils ne veulent même plus croire à leurs propres sources!

    La Bible, la Thora et le Coran nous apprennent aussi qu’Abraham, prophète vénéré par les 3 monothéismes, est né à Ur, (Chaldée, actuel Irak) cité qu’il quitte vers – 1850 avant JC, et après un périple qui le mène jusqu’en Egypte en passant par l’Arabie où selon la tradition arabe il s’y établit quelques temps et où avec l’aide de son fils Ismaël il y a construit la 1ère Kaaba, plus haut lieu saint de l’islam, après Médine et Jérusalem, n’en déplaise à certains.
    Abraham finit par s’établir en terre de Canaan, l’actuelle Irsaël-Palestine, au milieu et en harmonie avec les peuples de la région.

    Essayez d’être humble et juste Patoucha et ayez 1 minimum d'honnêteté intellectuelle car la vérité personne ne peut la travestir car tout le monde la connaît, les écrits sont là!

  • Trois monothéismes??? Je croyais qu'il n'y en avait que deux : Judaïsme et Islam!

  • Il y a beaucoup de nationalismes qui s'expriment depuis plus d'un siècle et pas seulement le nationalisme juif appelé sionisme. Des revendications équivalentes existent chez les palestiniens, les arméniens, les kurdes, les tchétchènes, les albanais, croates et serbes, les corses, les thibétains et j'en passe...

    Un seul semble illégitime au yeux des bien-pensants - le juif - alors que les autres sont regardés avec bienveillance. C'est cette attitude discriminatoire qui conduit nombre d'observateurs à soupçonner les antisionistes d'être en fait animés par des sentiments antisémites, plus ou moins profondément enfouis et pas toujours conscients, d'ailleurs.

  • "Sachez avant tout qu’un arabe ne peut pas être antisémite car les arabes sont des sémites!"

    Rien que ce que vous écrivez là, Nabil, est une preuve de votre inculture mais culture des islamo-intégristes que ne JURENT que par leurs CONTRE-VERITES. J'ai assez écrit sur ce sujet pour continuer avec vous, vu le changement progressif de vos commentaires qui ne laissent plus de doute sur vos véritables intentions quant à "un avenir..." "Chère Madame au lieu de s’invectiver.... pour le bien de l’humanité et pour un avenir meilleur pour tous." (sic)


    Tout d'abord j'apporte deux corrections à son interview:"Mythes du Moyen-Orient" dont je passe le tout début...qui a sauté ?

    La situation au Proche-Orient paraît simple pour tout le monde: les Palestiniens veulent une patrie et les Musulmans veulent le contrôle de sites qu'ils considèrent comme étant sacrés. Simple, non ?

    Et dont la fin est .....cette diplomatie de menteurs!

    "Génial! Patoucha réécrit l’Histoire,rien que ça, ben voyons!"

    Ce n'est pas Patoucha qui écrit! Si Joseph Farah "réécrit" l'histoire, vous, vous réécrivez la Bible! Mais heureusement tous les Arabes ne sont pas des islamo-intégristes:,

    arabespourisrael.unblog.fr

    Les Juifs n’ont pris la terre de personne ; Par Joseph Farah

    Voici un témoignage d’une rare lucidité de Joseph Farah, journaliste arabe américain, publié en anglais sur le site www.worldnetdaily.com

    Nous savons déjà que Volney, Alexander Keith, J.S. Buckingham, Alphonse de Lamartine, Mark Twain et Arthur Stanley s'accordent tous sur le fait que la 'Palestine' était ” un désert parsemé de rares bourgades”.

    Gustave Flaubert nous rapportait même que “Jérusalem est un charnier entouré de murailles. Tout y pourrit, les chiens morts dans les rues, les religions dans les églises. Il y a quantité de merdes et de ruines. Le juif polonais avec son bonnet de renard glisse en silence le long des murs délabrés, à l’ombre desquels le soldat turc engourdi roule, tout en fumant, son chapelet musulman…“

    En tant que critique arabe américain le plus en vue, en ce qui concerne Yasser Arafat et les objectifs-bidon “palestiniens”, je reçois beaucoup de courrier haineux et plus que ma part de menaces de mort. La plupart de ces attaques – au moins celles qui se donnent la peine d’aller au-delà des insultes et de l'obscénité – disent seulement que je ne comprends pas ces pauvres Arabes qui ont été déplacés, chassés de leurs maisons et transformés en réfugiés par les Israéliens, ni n'ai de compassion pour eux.

    « Permettez-moi d'affirmer clairement et simplement ceci: les Juifs en Israël n'ont pris la terre de personne.

    Quand Mark Twain visita la Terre Sainte au XIXe siècle, il fut très déçu. Il ne vit pratiquement personne. Il la décrivit comme une vaste terre de désolation. Le pays que nous connaissons aujourd'hui sous le nom d'Israël était pratiquement désert (1)

    Au début du XXe siècle cela commença à changer. Des Juifs venus du monde entier se mirent à revenir dans leur patrie ancestrale,
    la Terre Promise que Moïse et Josué avaient conquise, des millénaires auparavant, ainsi que le croient Chrétiens et Juifs, sous les ordres directs de Dieu. Cela ne veut pas dire qu'il n’y ait pas toujours eu une forte présence juive sur cette terre, en particulier dans et autour de Jérusalem. En 1854, selon le compte-rendu publié dans le New York Tribune, les Juifs représentaient les deux tiers de la population de cette ville sainte. Quelle est la source de cette statistique ? Un journaliste, envoyé spécial au Moyen-Orient pour le Tribune. Il s'appelait Karl Marx, oui ce Karl Marx là.

    Un guide de la Palestine et de la Syrie, publié en 1906 par Karl Baedeker, illustre ce fait : alors même que l'Empire Ottoman musulman régnait sur la région, la population musulmane de Jérusalem était minime. Ce livre estime la population totale de la ville à 60.000 habitants, dont 7.000 Musulmans, 13.000 Chrétiens et 40.000 Juifs. “Le nombre de Juifs s'est considérablement accru durant les dernières décennies, malgré l'interdiction d'immigrer ou de posséder des terres qui leur est faite”, déclare ce livre. Bien que les Juifs y soient persécutés, ils venaient quand même à Jérusalem et y représentaient la vaste majorité de la population, déjà en 1906. Et bien que les Musulmans proclament aujourd'hui Jérusalem comme la troisième ville sainte de l'Islam, quand la ville était sous régime musulman, ils ne lui manifestaient que très peu d'intérêt.

    Lorsque les Juifs vinrent, drainant les marécages et faisant fleurir les déserts, un phénomène intéressant se produisit. Les Arabes suivirent. Je ne les en blâme point. Ils avaient de bonnes raisons de venir. Ils y trouvaient des emplois. Ils venaient pour la prospérité. Ils venaient pour la liberté. Et ils vinrent nombreux.

    Winston Churchill observa en 1939: “Ainsi, loin d'y être persécutés, les Arabes sont arrivés en masse dans ce pays, s'y sont multipliés jusqu'à ce que leur population augmente même plus que les communautés juives de par le monde n'avaient pu mobiliser de Juifs.”

    Puis arriva 1948 et la grande partition. Les Nations Unies proposèrent la création de deux Etats dans la région, l'un juif, l'autre arabe. Les Juifs l'acceptèrent avec gratitude. Les Arabes la rejetèrent férocement et déclarèrent la guerre.

    Les leaders arabes demandèrent aux Arabes de quitter la zone pour ne pas être pris dans les échanges de tirs. Ils pourraient revenir dans leurs maisons, leur dit-on, après qu'Israël soit écrasé et les Juifs détruits. Le résultat ne fut pas celui qu'ils escomptaient. Selon les estimations les plus courantes, plusieurs centaines de milliers d'Arabes furent déplacés du fait de cette guerre, mais non par une agression israélienne, non par un accaparement des propriétés foncières par les Juifs, non par un expansionnisme israélien. En réalité, il existe de nombreux documents historiques montrant que les Juifs ont instamment demandé aux Arabes de rester et de vivre avec eux en paix. Mais, tragiquement, ces derniers choisirent de partir.

    54 ans plus tard, les enfants et petits-enfants de ces réfugiés vivent encore beaucoup trop souvent dans des camps de réfugiés, et ce non du fait de l’intransigeance israélienne, mais parce qu'ils ont été abusivement utilisés comme outil politique par les puissances arabes. Ces pauvres malheureux auraient pu être installés en une semaine par les riches Etats arabes pétroliers, qui contrôlent 99,9% de la totalité des territoires du Moyen-Orient, mais ils sont gardés comme de véritables prisonniers, remplis de haine envers la mauvaise cible, les Juifs, et utilisés comme armes en tant que martyrs-suicide par les détenteurs arabes du pouvoir.

    Telle est la véritable histoire moderne du conflit arabo-israélien. Jamais les Juifs n'ont arraché les familles arabes de leurs foyers. Quand la terre avait un détenteur, ils en achetaient les titres de propriété largement excessifs, pour pouvoir avoir un lieu où vivre à l’abri des persécutions qu’ils avaient subies partout dans le monde.

    Dire que les Israéliens ont déplacé qui que ce soit est un énorme et flagrant mensonge dans d'une longue série de mensonges et de mythes qui ont amené le monde au point où il est prêt à commettre, encore une fois, une autre grande injustice envers les Juifs. »

    Joseph Farah

    (1) “La terre d'Israël (baptisée 'Palestina' par l'Empire romain et rebaptisée 'Palestine' par ses descendants anglo-saxons) était quasiment vide et désolée avant les grands mouvements migratoires de la fin du XIXe siècle, comme en témoignèrent tous les archéologues et écrivains qui la visitèrent à l'époque. Thomas Shaw, Constantin espondance (http://expositions.bnf.fr/veo/cabinet/citation.htm)

    Remarque du Collectif Arabes Pour Israël :

    Enfin des personnes qui sont prêts à dire une vérité que d'autres non pas envie d'entendre de peur de représailles mais qui n'en pensent pas moins! Heureusement qu'il y a des hommes et des femmes qui défient l'ordre établit de ses gangs poussiéreux et primitifs qui justifient l'obscurantisme par la culpabilisation. Il est tant que cela change!! Cela fait plus de 2000 ans que ça existe.

  • gerardh

    Tout simplement parce que tous ces nationalismes que vous avez cités n'ont pas le même poids et la même puissance que le nationalisme sioniste qui a non seulement les USA comme protecteur suprême mais aussi la presque totalité de Union Européenne! Voilà pourquoi mon bon Monsieur.

  • A l'attention de Patoucha la championne des
    "Paroles..paroles..paroles.." Dalida & Alain Delon

    Encore des mots toujours des mots
    Les mêmes mots
    Des mots faciles des mots fragiles
    C' était trop beau
    Mais c'est fini le temps des rêves
    Encore des paroles que tu sèmes au vent
    Rien ne t'arrête quand tu commences
    Si tu savais comme j 'ai envie
    D' un peu de silence!
    Paroles, paroles, paroles..

    Que vous dire de plus Pattoucha?!

    Pour les nostalgiques, la suite avec la mélodie sur youtube
    http://www.youtube.com/watch?v=3bItXJdXeeg

  • Patoucha est surtout la reine du couper/coller ... essayer de sélectionner une partie de ses texte et de les "googler", vous verrez qu'il n'y pas grand chose d'original dans sa prose ... en brave petit soldat, elle se contente de pomper ce qu'elle trouve sur d'autres sites de propagande et de nous le coller en énorme tartines dans les forums.

  • Contre Vérité,

    Selon vous, le fait d'avoir un soutien large rend un mouvement illégitime ?

    Alors le mouvement national palestinien qui a celui des pays arabes et inféodés l'est aussi ! Raisonnement que je trouve personnellement absurde.

    Dites moi simplement en quoi le mouvement de libération nationale juif est moins légitime que les autres. Simplement, factuellement, froidement.

    Cela dit, le mouvement sioniste figure dans les écrits depuis des siècles et a commencé à se matérialiser il y a plus de 150 ans sans même que les jeunes USA soit au courant. Il vous suffit d'ouvrir n'importe quel vieux, ou même très très vieil ouvrage liturgique juif de Pâques, et vous y trouverez le texte explicite. Faire remonter le mouvement sioniste à l'après-guerre et présenter son soutien comme une expiation de l'occident face à son attitude durant la guerre est un non-sens historique (mais fort utile dans le cadre du combat politique).

Les commentaires sont fermés.