Monsieur 15h10 tient à sa liberté

Imprimer

Il est réglé comme un métronome comme une vraie montre Rolex qui ne badine pas avec les secondes. Chaque jour depuis trente ans à 15h10, il s'installe dans un café pour lire des journaux. Il ne se contente pas des nouvelles locales. Il lit  aussi les canaImage_9_copy.pngrds d'outre frontière. Il aime le style académique du Monde, l'impertinence de Libération, le ton satyrique de l'enchaîné du mercredi, la compilation originale du Courrier International... le mauvais goût de Charlie Hebdo et de son clone Siné...J'arrête la revue de presse, vous voyez le genre ? C'est un papivore compulsif, un intellectuel sérieux, un lecteur assidu qui a juré fidélité toute la vie aux nouvelles en tout genre. Il lui arrive de quitter son pays pour aller voir ce qui se passe ailleurs. Mais en aucun cas il ne dérogera à son habitude de 15h10...

Lire pour s'informer, lire pour ne pas mourir idiot, lire pour se sentir libre. Notre lecteur de nouvelles a(variées) a choisi son camp, le camp de l'info. Et tant pis s'il doit trouver sa destination de vacances dans le catalogue de Reporters sans Frontières. C'est un insatiable, un grand dévoreur de journaux qui ne conçoit pas d'être privé de la liberté de lire. Cet acte anodin de s'informer pour le commun des mortels est un délit passible de privation de liberté dans bon nombre de pays où la liberté de penser et  la liberté d'expression sont des  crimes de lèses majestés. A ce jour, le 30 janvier 2010 le baromètre de la liberté d'expression de la presse selon Reporters sans Frontières se présente ainsi : deux journalistes tués, 185 journalistes et 10 collaborateurs emprisonnés, 114 cyberdissidents emprisonnés et la liste s'allonge tous les jours. Monsieur 15h10 voit de plus en plus sa liberté de voyager se réduire comme une peau de chagrin de couleur blanche (voir l'illustration et la légende) à chaque nouveau crime commis contre la liberté de lire et de s'exprimer. Il va bientôt jurer qu'il ne quittera plus son quartier pour rester branché sur le reste du monde...en toute liberté.

Légende de l'illustration :

Le rouge : situation difficile

Le noir :  situation très grave

Le marron : problèmes sensibles

Le jaune : situation plutôt bonne

Le blanc : situation bonne

PS:Cette note à paru dans le  Blog colléctif à lire et à relire

Rubrique Pierre Maudet:
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, Maudet promoteur de graffitis et Maudet-Moutinot le combat des titans

 

4726_1116329041364_1621127854_309585_8207657_n.jpg
Une grande pensée aux copains blogueurs:
à Per et à John
Sans titre-2.jpg
Et demain est un autre jour!
1068008157.jpg
Toutes nos pensées pour ces deux innocentes victimes du terrorisme d'état
1814784972.jpg

Commentaires

  • Encore merci pour la fraîcheur de tes photos! En effet, une grande pensée pour nos amis blogueurs et +, Per et John ... Cordialement

  • Que Dieu soit avec les deux otages

  • @ Haykel : votre rubrique sur Maudet est très instructive, surtout pour les citoyens qui auraient la mémoire courte. Il a de la chance, pour sa campagne, d'avoir un affecionado de votre trempe, avec les talents de photographe que l'on vous connaît et qui vous a promu "blogueur de l'année 2009"! Très belle journée (à nouveau ensoleillée, dieu merci!) à vous!

  • Bravo Haykel :-) j'aime votre vision des choses. BWàV

Les commentaires sont fermés.