05/12/2009

Christophe Darbellay, “...des propos irresponsables”

Sans titre.jpgHafid Ouardiri, qu’on ne présente plus maintenant, n’est pas seulement déçu contre le triomphe de l’initiative anti-minarets il en veut aux politiciens qui ont laissé faire et à ceux qui continuent à attiser la haine. Il l’a dit pendant la manifestation de mardi dernier et il l’a écrit aujourd’hui dans un mail qu’il m’a adressé. Dans son collimateur, Christophe Darbellay, Président du PDC qui vient de s’exprimer cette semaine sur le sujet. Blog citoyen, PLANETE PHOTOS joue le jeu d’une tribune et publie en intégralité la lettre de l’ancien porte parole de la Mosquée de Genève. La nouvelle stratégie des musulmans suisses c’est de ne plus laisser propager sur le terrain les amalgames de toutes sortes en répondant à toutes les déclarations qu’ils jugent diffamatoires, inexactes et racistes. 


"La Suisse n'est pas la carpette du monde "(*)
De l'appel du muezzin qui n'a jamais retenti en Suisse à l'appel à la haine et à l'ignorance des extrémistes qui ne cesse de retentir et de s'étendre partout en Europe, il y a de quoi se poser de sérieuses questions :

1- Que pouvons-nous penser de ce "oui" de la honte ?
C'est une calamité pour nous et pour toutes celles et ceux qui défendent les Droits de l'Homme ici en Suisse.
C'est aussi un désastre pour l'image de la Suisse dans le monde qui passe, à cause de cette nouvelle loi, pour être le laboratoire de l'islamophobie. Les extrémistes populistes de l'Europe doivent jubiler de voir que la Suisse leur donne l'exemple. Nous aimons cette Suisse et nous ne la laisserons pas sombrer dans cette grave dérive.
Nous ne pouvons que nous désoler pour cet état de fait tout en acceptant bien sûr le résultat de cette malheureuse votation. Nous pensons et continons de penser que le Conseil fédéral n'aurait jamais dû accepter de la faire voter et cela, contrairement à ce que l'on peut dire, aurait été un grand bienfait pour la démocratie, pour la Constitution et bien entendu pour la Paix confessionnelle.

2- Sommes-nous surpris du résultat  ?Darbelley.jpg
Nous aurions espéré que le peuple suisse réagisse conformément à ses principes d'accueil et de neutralité mais malheureusement ce fut le contraire. Lorsqu'on réalise l'acharnement démagogique qui a été développé par la propagande extrémiste de l'UDC et de l'UDF et que l'on constate la faiblesse de l'opposition de tous les autres partis politiques par leur discours et leur engagement très peu convaincants, on fini par se demander s'ils n'ont pas aidé à garantir le succès de cette votation de la honte, de la peur, de l'ignorance et de la haine.

3-Quel est l'avenir des relations entre les musulmans et les non-musulmans en Suisse ?
Jusqu'au 29 novembre 2009 tout se passait de manière naturelle dans le dialogue et le respect. La culture de la peur de l'autre en l'occurance celle du « musulman » a mis le feu aux poudres. Nous ferons tout pour désamorcer "ces bombes à retardement" qui ont été posées de manière vicieuse par l'extrémisme de l'UDC et de l'UDF, en continuant nos activités pour un meilleur vivre ensemble dans le respect du droit, de la liberté et de la dignité de chacune et de chacun indépendemment de son appartenance culturelle ou religieuse.
Nous invitons les partis politiques qui se disent contre ces dérives racistes et islamophobes à faire le nécessaire pour se remettre en question et mettre en place un code de bonne conduite qui mette fin aux actions et initiatives racistes, xénophobes et islamophobes des partis extrémistes suisses.
Certes, les musulmans doivent s'organiser,  prendre en compte l'expression de cette peur à leur égard, améliorer leurs modes de communication, participer de manière plus visible et active dans le débat public mais, de grâce, cesser de les accuser tout azimut d'être les fouteurs de troubles ou les futurs ennemis de l'ordre suisse.
Oeuvrer pour l'appaisement ici et ailleurs dans le monde est notre intention et notre profond crédo.
Qu'en est-il du discours de certains ténors de la politique trois jours à peine après ce résultat ? Nous avons entendu ça et là certains nous dire qu'il fallait tout faire pour expulser cet article de loi de la Constitution etSans titre-1.jpg redonner à la Suisse son honneur. D'autres, tel que Monsieur Christophe Darbellay, Président du PDC Suisse, soucieux d'être détronné par le succès de l'UDC en Valais et dans toute la Suisse, nous fait entendre un discours tout aussi détestable que celui qui vient de sanctionner tous les citoyens et citoyennes suisses épris de liberté et de démocratie équitable (toutes confessions et cultures confondues). Lui, qui se présente comme un défenseur des Droits de l'Homme, le voilà entrain de développer une stratégie politique qui instrumentalise la « burqa », quasiment inexistante en Suisse, et qui de plus n'a rien à voir avec l'islam, ainsi que l'interdiction des carrés confessionnels comme si les morts étaient devenus subitement ses « ennemis » pour des raisons bassement électoralistes. Même si vous vous excusez après vos propos irresponsables, le mal est déjà fait. Non, cher Monsieur, la Suisse n'est pas la carpette du monde et nous aurions tant souhaité vous entendre avoir ce discours face aux USA lors de la crise financière. La politique est là pour trouver des solutions aux problèmes et non pas pour inciter à la haine et la lâcheté. Nous vous invitons à venir débattre avec nous en toute franchise et honêteté intellectuelle sur toutes les questions qui vous semble poser problème afin d'éviter les pièges de l'ignorance et ainsi empêcher ceux qui l'utilisent avec dextérité pour tromper le commun des citoyens.
Notre minorité stigmatisée par cette loi injustifiée sera celle-là même qui évitera à cette Suisse, qu'on aime et qu'on respecte, de glisser sur cette pente dangereuse sur laquelle la pousse les extrémistes fascisants.

Sachez que nous sommes des femmes et des hommes de paix et nous continueront à l'être, ici et partout, n'en déplaise à nos détracteurs.
Acceptez nos meilleures voeux à l'occasion de l'An neuf 2010 que je souhaite lumineux, serein et paisible pour tout le monde.

Hafid Ouardiri
Genève, le 3 décembre 2009, Fondation de l'Entre-Connaissance

*Le titre c’est une initiative de ma part.
La photo de M. Darbellay vient de son site internet

Cet après-midi sur la Place Neuve et chez One FM:
Hafid Ouardiri et notre Massimo Lorenzi
16362_1234313910912_1621127854_633628_5712545_n.jpg

Les commentaires sont fermés.