30/09/2009

Faut-il sauver le soldat "Morale" et extrader le cinéaste Polanski?

9535_1185488330303_1621127854_515512_5589612_n.jpgLa Suisse a un sacré problème avec certains de ses touristes et invités. Chaque fois que l’état de droit veut s’appliquer sur le sol helvétique on ramasse des gamelles. Doit-on être surpris, nous qui d’habitude gérons jadis et discrètement toutes les affaires délicates avec tact et diplomatie ? Doit-on s’inquiéter devant le fait qu’en cherchant à appliquer à la lettre la précision au millimètre près de la justice pour tous et qu’à la place on ramasse des récriminations plutôt que des louanges ? Doit-on s’aligner à l’hypocrisie mondiale qui veut que les peuples et les principes humains s’inclinent devant le pouvoir de l’argent, la célébrité et la raison d’état ? Doit-on craindre pour l’image de la Suisse qui ne ressemble plus à une idyllique carte postale ? A travers les deux dernières affaires internationales qui impliquent notre justice avec le milieu domestique des Kadhafi et le monde pédophile de Polanski, doit-on changer de politique de tourisme en virant les directeurs de la promotion de la ville de Genève et de Zurich ? On leur demande d’attirer le maximum de touristes peinards et sans problèmes tels que les asiatiques et les voilà qui nous attirent des problèmes avec des célébrités friquées et non dépourvues de soucis. Si on laisse pour un moment et entre parenthèse l’affaire libyenne pour parler de la dernière histoire suisse qui fait jaser le monde de la culture internationale. 9535_1185488250301_1621127854_515510_5615092_n.jpgOn se lève tous pour Polanski…pour défendre son génie cinématographique et tant pis si à 43 ans il a joué avec le feu avec une lolita de 13 ans. L’histoire ne dit pas s’il a mis un préservatif. Mais bon les deux se portent bien. La violée lui a pardonné cet écart après un arrangement entre banquiers et le second continue à jouer les fugitifs et l’artiste contrarié en réalisant des chef d’œuvres. La morale ? Quelle morale ? On est quitte. L’homme a dérapé mais continue depuis 33 ans à nous abreuver d’excellents films, c’est ça pénitence. Même s’il n’ y a plus de prescription pour les délits sexuels en Suisse doit-on laisser un fugitif tourner d’autres chef d’œuvres ou changer la fin d’un film réel en happy end : le présumé coupable est arrêté et remis à la justice? Problème cornélien ! Mais moi j’ai envie de changer l’affectation du service judiciaire de la Suisse. Dorénavant, c’est à la justice suisse de veiller à la promotion du pays c’est grâce à elle que le monde entier parle de nous, de l’exception Suisse ! Et si les banquiers qui ont fignolé l’accord entre les deux protagonistes de cette vieille affaire étaient l’UBS d’un côté et le Crédit Suisse de l’autre. J’arrête mon délire ! ça sera trop…bon pour la promotion du pays.

La Suisse, ce n’est plus seulement la fondue, le Cervin, le Jet d’eau, le chocolat et le couteau c’est aussi une justice à une seule vitesse qui ne reconnaît pas les exceptions ! Psst !!! Isolement ! C’est quoi isolement ? Et demain est un autre jour qui peut ramener une autre affaire ! C’est bon pour notre tourisme !

Sa filmographie résume son histoire:

L’arrestation du Pianiste Oliver Twist est l’une des plus belles escroqueries du monde dixit unanimement l’intelligentsia. Le voilà dans un Cul-de-sac lui le Locataire dans la peau de Mcbeth qui venait de Chinatown pour emmener Rosemary’s baby, une jeune fille de 13 ans au Bal des vampires. C’est Le couteau dans l’eau pour L’homme de l’ombre ! Répulsion ! Quoi ? Au lieu de naviguer à l’abri des Pirates avec Tess sur La rivière de diamants, il a préféré côtoyer La jeune fille et la mort en partant avec Frantic dans des Lunes de fiel. Un espoir, peut être La neuvième porte va s’ouvrir un jour devant lui : Chacun son cinéma ou Ce petit coup au cœur quand la lumière s'éteint et que le film commence. Silence on tourne un remake de la justice!

Rubrique Pierre Maudet
9535_1176173217431_1621127854_489806_6205408_n.jpg

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement urbain et de la sécurité entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore!, Maudet et Longchamps ouvrent le bal électorel, Sécu-municipaux-cop!Maudet aux Pâquis!, et Maudet promoteur de graffitis

5816_1141402708190_1621127854_392330_4726711_n.jpg
Ali kebap est de retour!:
2.jpg
1068008157.jpg

Commentaires

Faudrait arrêter de tous vous prendre pour des justiciers, la dernière fois, ça a finit avec des millions d'innocents morts dans des chambres à gaz !
Je la connait cette justice populaire !

Écrit par : corto | 30/09/2009

vous devriez aller lire le blog de M. Dimier dont la thèse me semble des plus pertinentes à l'exception du fait que je ne crois pas les autorités suisses capables d'un plan aussi génial que celui qu'il décrit dans son blog.

Ils sont bien trop stupides pour cela.

Écrit par : Jacques | 30/09/2009

L'Etat de droit, les lois souveraines en prennent un coup ces derniers temps. De plus, le CF arrive bien que mal à gérer les affaires quand tout va bien mais devant l'avalanche des problèmes, il navigue à vue, sans collégialité et donc en faisant des boulettes et impairs surtout dans la communication où ils sont spécialement mauvais. Voilà ce que manque à Berne, une floppée de Think Tanks (comme ceux qui gravitent à Washington ou à Londres ou Bruxelles) de tous bords politiques qui anticipent les problèmes, les mettent sur la table, en discutent avec les députés et les hauts fonctionnaires des administrations, bref faire une travail de fond, professionnel et durable. De plus, faire appel à des vrais personnes qui savent gérer les dossiers en matière de communication politique ne serait pas un luxe.

Écrit par : demain | 30/09/2009

Pas mal, Haykel! Le coup de la filmographie est parfaitement réussi! Et le prochain film s'intitulera "Love Ghost in Switzerland"

Écrit par : pachakmac | 30/09/2009

Normalement le titre de son dernier film qui sortira en 2010 est: "L'homme de l'ombre"...à l'ombre. ça ne s'invente pas. C'est prémonitoire!

Écrit par : Haykel | 30/09/2009

Les commentaires sont fermés.