19/06/2009

A table chez Philippe Chevrier,

5103_1121690575399_1621127854_325282_7563860_n.jpgJe ne suis pas un critique gastronomique, je n’ai pas le talent de notre Estèbe cantonal, je ne travaille pas pour le guide de la fameuse marque des pneues, ni celui qui donne des coups de Fourchette, je suis un fin gourmet et non un gourmand, un fin bec qui n’arrête pas d’user son portefeuille dans les restaurants.  Ayant bien entamé mon article en étalant mon CV culinaire, j’attaque maintenant mon sujet principal. Hier, j’ai livré à mes papilles, la carte de Philippe Chevrier, le grand, l’unique, un maître de la bonne cuisine. N’ayant pas les moyens de m’offrir un voyage dans la compagne Genevoise pour visiter et déguster  les mets du fameux Domaine de Chateauvieux je me suis rabattu sur « Les Iles de la rade » version Chevrier à quelques jets du Jet d’eau. Depuis quelques jours, les habitants de Genève, découvrent ce restaurant aménagé sur l’eau au bord de la rade pas loin de l’horloge fleurie. Clientèle friquée, bien habillée, des habitués des autres restaurants de Chevrier, quelques touristes et plusieurs amateurs de bonnes tables vont jusqu’à faire la queue pour manger chez le cuisinier genevois le plus célèbre de la planète. Il n’était pas aux fourneaux hier. Selon un des serveurs, c’est rare de recevoir la visite du maître. Une affaire qui marche sans la présence du grand chef ! Et alors ? DSC01382.JPG Philippe Chevrier possède également Le Relais de Chambésy, le Café des Négociants à Carouge, le Café de Peney et le Restaurant le Vallon. Il ne peut être par tout. Et c’est bien comme ça. Par son absence, il donne la chance à d’autres cuisiniers d’émerger.
Pour les Iles de la Rade je vous livre  mes impressions de testeur amateur :


J’ai aimé: la vue imprenable sur le Jet d’eau, le cadre agréable qui rappelle quelque peu les restaurants en bord de mer sur la côte d’azur, une belle présentation des plats, une cuisine raffinée, pleine de saveur et d’originalité, une carte bien fournie le tout à un prix raisonnable. Un Cheesburger (29.-), une belle assiette de tapas (19.-), un verre de Chasselas (6.-) et un coca (5.-), total : chf. 59.-


Je n’ai pas aimé : l’espace aménagé en face de la cuisine qui sent l’odeur de la friture, les moustiques et autres petites bêtes très nombreuses qui s’incrustent dans les assiettes et nagent dans les verres, la grande plate-forme en bois sur laquelle on est attablé n’arrête pas de tanguer, le service approximatif des serveurs, pressés mais pas toujours efficaces et les toilettes qui se trouvent loin des lieux.

5103_1121690615400_1621127854_325283_7200321_n.jpg

Dans tous les cas, il vaut mieux réserver  pour jouir de la meilleure vue panoramique  et le bon emplacement loin de la cuisine qui est ouverte non stop jusqu’à 23h00. J’y retournerai certainement un soir pour savourer  l’ambiance nocturne des lieux !

Rubrique Pierre Maudet

Conseiller administratif responsable du Département de l'environnement entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, les liens suivants:Affiches sauvages, Genève, n'est pas une poubellePierre Maudet, j'adore! et Sécu-municipaux-cop!, Maudet aux Pâquis!

4966_1120375462522_1621127854_321105_455251_n.jpg
Rubrique Jet d'eau:
Voir mon reportage
5103_1121690535398_1621127854_325281_3989999_n.jpg
Photo prise hier. Je viens de regarder par la fenêtre, il est 16h30 et le Jet n'est plus en fonction à cause d'un petit vent force x sur l'échelle y
Dans les rue de Genève:
5103_1121690455396_1621127854_325279_5819607_n.jpg
Vendalisme: Restaurant la Potinière derrière l'horloge fleurie
5103_1121690495397_1621127854_325280_5150878_n.jpg
En parlant d'horloge fleurie, sa dernière décoration:
5103_1121690655401_1621127854_325284_4075836_n.jpg
En vélo:
5103_1121711135913_1621127854_325336_6186810_n.jpg
En moto:
5103_1121711055911_1621127854_325334_7975558_n.jpg
A pied:
5103_1121711015910_1621127854_325333_5016867_n.jpg
5103_1121711175914_1621127854_325337_5797986_n.jpg
L'attente:
5103_1121710975909_1621127854_325332_505190_n.jpg
La sieste:
5103_1121710775904_1621127854_325327_7347495_n.jpg
5103_1121710735903_1621127854_325326_905475_n.jpg
Transport de chat et pas de n'importe quel chat:
5103_1121710935908_1621127854_325331_5637394_n.jpg
5103_1121710895907_1621127854_325330_1639604_n.jpg
...pour aller plus loin: voir ce lien

Il s'appelle Eric. Avec son épouse Aby, il tient le café de la FNAC Rive. Il est content. Il vient d'aménager une terrasse devant l'entrée de ce magasin "agitateur de curiosité". Son épouse part en vacances et lui laisse sur les bras sa petite fille de 4 ans.   Il n'a pas l'air d'apprécier mais il fait avec. Si jamais il cherche une baby sitter.
5103_1121690695402_1621127854_325285_2603478_n.jpg
5103_1121690735403_1621127854_325286_1233283_n.jpg
Agenda:
Sans titre fusterie.jpg
Rappel:
2135709463.jpg
Et demain est un autre jour!

Commentaires

Bonsoir HAYKEL

En tout cas Bravo pour la succulence de ton reportage toujours bien assaisonné avec de belles photos qui en disent long sur ton professionnalisme et ton sens de l'observation élevée.

Encore et Encore des photos, et bientôt tes lectrices et lecteurs d etous les continents connaîtront bien à coeur notre Canton monde.

MERCI POUR TON SENS DU PARTAGE.

Écrit par : Gorgui NDOYE | 19/06/2009

Salut journaliste de mon continent préféré. Merci pour cette déclaration!

Écrit par : Haykel | 19/06/2009

Les commentaires sont fermés.