19/03/2009

Eloge de l’ivresse

Journée calme, commencée sur la pointe des pieds et finie au lit bien plutôt que d’habitude. La gueule de bois ne pardonne pas. Quand elle te tombe dessus, elle s’agrippe, elle te tient par… la barbichette. Une tenaille, pire une poulpe en chaleur qui t’enlace à ne plus en finir, des tentacules partout pour te malmener le corps et le moral durant toute la journée. Bonjour les spasmes! Elle te secoue comme une Orangina. Elle te donne une mauvaise gueule et tu n’arrêtes pas de promettre à ta santé que maintenant c’est fini tu ne bois plus une goûte d’élixir jusqu’à la fin de la vie… de cette journée.
Elle guide ta journée. Elle te la raccourcit aussi. Elle te change tes habitudes, t’en impose d’autres. Tu essaies d’atténuer les méfaits par quelques astuces que t’as déjà employées au paravent avec plus au moins de succès. Plutôt moins que plus de réussite. Tu triples ta consommation d’eau…pour purifier tout le chemin parcouru par l’alcool. Je ne parle pas du chemin entre le bistro et la maison mais celui de ton corps. Tu vidanges. Tu renvoies à demain ce que tu peux expédier 1983469506.jpgaujourd’hui. Tu remplaces ton allure Ferrari par celle de la tortue. Tu fais du surplace. Tu consommes le moins possible d’énergie pour recharger tes batteries. Tu te fais tout petit et tu laisses passer pour mieux apprécier la cuvée d’hier et te préparer à la prochaine. Tu as des apparitions ponctuelles à chaque malaise qui s’apparentent à la publicité négative sponsorisée par les autorités médicales: « L’abus d’alcool est dangereux pour la santé». Pourquoi ce n’est pas écrit sur les bouteilles et les verres comme sur le paquet de cigarettes. Ce slogan tu le copies 1000 fois pour te punir, pour t’en souvenir lors de la prochaine cuite, de préférence avant l’ivresse. Tu te remémores du premier verre que tu as pris mais tu te poses des questions sur le dernier, celui de trop, celui qui t’a mis ko. Pourtant je n’ai accompagné personne sur un pallier et je ne crois pas avoir entendu dire « un dernier verre ».  Même la tenancière, une pingre digne descendante de la famille Avare qui compte ses sous comme Picsous n’a pas lancé de l’autre côté du zinc : « c’est ma tournée. Ah ce dernier verre !

Rubrique Jet d'eau:

2589_1068320481180_1621127854_210877_4251111_n.jpg
2589_1068320561182_1621127854_210879_3930083_n.jpg

Rubrique Pierre Maudet, conseiller administratif responsable du Département de l'environnement entre autre chasseur d'affiches sauvages: en rapport avec cette rubrique, le liens suivants:

http://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2009/01/14/affic...

http://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2009/01/27/genev...

2589_1068317481105_1621127854_210872_6858523_n.jpg
Rubrique syndicale:
UNIA a rajouté une couche aujourd’hui. La persévérance payera-t’elle ?
Voir les liens suivants pour comprendre de quoi je parle:
2589_1068317521106_1621127854_210873_6284998_n.jpg
Rubrique mendiants:
2589_1068320521181_1621127854_210878_5239474_n.jpg
Un client satisfait!
2589_1068317281100_1621127854_210867_1006742_n.jpg
Cadavre:
2589_1068317321101_1621127854_210868_6994488_n.jpg
Je cadenasse une roue et demain je ramène le reste :
2589_1068317361102_1621127854_210869_3740351_n.jpg
Restaurant improvisé:
2589_1068317401103_1621127854_210870_3173005_n.jpg
Oups, l’été s’annonce chaud !
2589_1068317441104_1621127854_210871_4196725_n.jpg
Agenda:
2589_1068317601108_1621127854_210875_4950152_n.jpg

23:05 Écrit par Haykel dans Genève, Humour, Jeux de mots, Photos | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : jet d'eau, ivresse, pierre maudet, genève | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

Bonjour Haykel,

Prise de conscience ou vantardise ? Triste en tout les cas...

P.S. les vues prises depuis la terrasse du Seujet sont superbes !!

Écrit par : Loredana | 20/03/2009

Bonjour Loredana,
... plutôt mauvaise conscience par rapport au dernier verre qui m'a mis Ko. Merci pour le complément concernant les photos. Aujourd'hui avec cette bise et pour l'instant je n'ai pas encore eu le courage d'en faire.

Écrit par : Haykel | 20/03/2009

Les commentaires sont fermés.