07/03/2009

Salon de l'auto ou Salon de la photo?

Ce matin, j’ai du écourter ma grasse matinée. Le Salon de l’auto n’officie pas tous les jours de l’année.  Cet événement de renommée internationale, a lieu dans notre ville une fois par an. ça dure depuis 79 ans et il n’y a pas de raison que ça s’arrête.2533_1062806263328_1621127854_198491_4648047_n.jpg
Il faut que j’aille soutenir le Salon par ma visite…ainsi que ma ville qui a tout à gagner en offrant l’infrastructure, les hôtels le gîte, les restaurants le couvert et les commerçants tout un assortiment qui va du futile au souvenir, le tout cela va sans dire contre rétribution.
Il y avait la queue partout. Pour prendre le bus, son billet d’entrée et le plaisir de voir, de toucher et d’essayer sur place les 4 roues de ses rêves. A un moment, je me suis confronté à une jungle d’appareils photos. Et là je me suis posé la question si ce n’est pas le Salon de la photo qui a élu domicile à Palexpo. Les voitures étaient noyées sous le crépitement des flashs. Il y avait plus de photographes que de visiteurs venus essayer des voitures. Faut-il voir par là un effet de crise ? On prend en photo ce qu’on ne peut pas acheter ?2533_1062806383331_1621127854_198494_6052159_n.jpg
Mains tendues, déclencheurs déclenchés, des positions de prise de vue classiques…ça mitraille dans tous les sens et sur certains stands qui ont fait appel au système « Mini-jupe » c’est carrément la guerre. Enjeu : qui aura le meilleur angle de vue, le plan le plus large sous la jupe la plus courte !
A part ça, il y avait beaucoup de voitures. J’ai dû arrêter de compter à partir de 101. Sur l’affiche du Salon on pouvait lire le chiffre 79. Je l’ai confondu avec le nombre de voitures présentes sur les stands. Des bagnoles, il y avait à la pelle. Des belles, des moches, des bizarres, des longues, des courtes, de toutes les couleurs, des prestigieuses, des mythiques, des incontournables, des indispensables, des futiles, des écologiques, des consommatrices, des formules 1, des classiques, des hybrides, des prototypes, des électriques, des carcasses neuves, des moteurs d’expo clinquants de propreté…Bon j’arrête. J’étouffe. Je n’en peux plus. C’est par où la sortie ? C’est par là ok, merci et au revoir. Je fais la queue pour sortir, pour prendre le bus, pour trouver une place, pour évacuer le trop plein que j’ai accumulé durant deux heures de visites. 2533_1062806423332_1621127854_198495_3187643_n.jpgEt surtout qu’on ne me demande pas quelle voiture a attisé ma curiosité, a attiré mon attention ? Je ne suis pas acheteur. Je viens pour soutenir par ma présence et augmenter les statistiques d’entrée de notre salon qui nous est très cher, il y va de l’économie de toute une ville. L’image qui reste de ce Salon, c’est la horde de photographes amateurs, les professionnels ont eu deux jours pour faire leur travail, les jolies jambes de ces demoiselles de service et le prix du billet d’entrée : chf 14.- La ville de Genève, doit subventionner les Genevois pour leur patience. Partout où on va en ville on doit faire la queue pendant 10 jours. Ça mérite bien une petite ristourne.
Vivement le prochain, j’y serais si bien sûr je me fais pas renverser par une automobile d’ici là.

2533_1062806463333_1621127854_198496_7923212_n.jpg
888213267.jpg
2533_1062806503334_1621127854_198497_1710718_n.jpg
2533_1062806543335_1621127854_198498_6433921_n.jpg
Monsieur et Madame Propre:
2533_1062806343330_1621127854_198493_2537460_n.jpg
Hôtesses:
2533_1062806303329_1621127854_198492_3734781_n.jpg
Public:
Public.jpg
Divers:
Divers final.jpg
2533_1062841504209_1621127854_198646_4424416_n.jpg
Et la meilleure carrosserie est:
Coresserie final.jpg
Le Salon de l'auto version chocolat:
2533_1062854064523_1621127854_198699_7239186_n.jpg
J'achète...
2533_1062854104524_1621127854_198700_6383832_n.jpg
Un renversé et un croissant aux amandes miniature, chf. 6,10.- chez Martel
2533_1062854144525_1621127854_198701_5858232_n.jpg
Un mendiant:
2533_1062854184526_1621127854_198702_1090392_n.jpg
Rubrique syndicale:
UNIA a rajouté une couche aujourd’hui. La persévérance payera-t’elle ?
Voir le lien suivant pour comprendre de quoi je parle :
http://planetephotos.blog.tdg.ch/archive/2009/03/03/le-syndicat-quel-syndicat.html
2533_1062854264528_1621127854_198704_1373269_n.jpg
Le Jet d'eau vers 20h45:
2533_1062854224527_1621127854_198703_5602023_n.jpg

23:52 Écrit par Haykel dans Genève, Humour, Loisirs, Photos | Lien permanent | Commentaires (2) | Tags : salon de l'auto, jet d'eau, genève | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Commentaires

>Vivement le prochain, j’y serais si bien sûr je me fais pas renverser par
>une automobile d’ici là.

C'est bien là toute la clef du problème.

«On pourrait considérer qu'avec ses 10 000 morts par an rien qu'en France (35 millions de morts depuis sa création, selon la Croix-Rouge), l'automobile est devenu le premier prédateur de l'homme. Et pourtant, la croissance de l'industrie automobile est considérée comme un indicateur de prospérité (…) Jamais aucune espèce, dans l'histoire de la création, n'avait engendré son propre prédateur avec autant d'enthousiasme !»

On va vénérer, une fois l'an, dans une halle, les machines qui nous empestent, nous polluent, occupent notre espace, empêchent nos enfants de sortir dans la rue, nous pourrissent la vie, grèvent nos budgets, nous stressent et détruisent la santé, la ville, la planète, le climat et les paysages...

Tout cela parce que ça "crée de l'emploi" et ça "soutient l'économie"?

Mais n'y-a-t-il pas là un paradoxe gigantesque? Nous vénérons la corde qui va nous pendre...

Écrit par : Sandro Minimo | 08/03/2009

a quand une artothèque sur geneve dans 30 ans projet bénévole et www.latelierdart.ch recherche des photographes a exposer

Écrit par : vivian crettol | 06/05/2009

Les commentaires sont fermés.