01/03/2009

Aux armes, citoyens, défendons notre secret bancaire !

C’est connu, les politiciens parlent une langue noble, la langue de bois. Un politicien qui noie le poisson en parlant la langue des arbres à l’état net ce n’est pas nouveau. En lisant l’interview de notre conseillère fédérale des Affaires Etrangères dans Le Matin Dimanche ça me conforte dans l’idée que les suisses sont aussi bons dans le merisier que n’importe quel autre menuisier-politicien sur cette terre. Madame Calmy-Rey dans un calme banquier nous explique, que « la sécurité de notre pays ne s’arrête pas aux frontières. Au 21ème si2037319592.jpgècle, il n’est pas possible d’envisager la défense des intérêts de la Suisse en restant cantonnés à l’intérieur des frontières nationales. Nous devons être prêts à nous engager à l’étranger avec tous les moyens à notre disposition… »
Aux armes, citoyens, formez vos bataillons… Je me trompe je ne suis pas à Marseille. Je reviens à nos chocolats. Si j’ai bien compris, il faut aller dans le golf d’Aden pour défendre notre marine marchande. Après envoyer nos troupes en Libye pour libérer nos deux otages invités malgré eux par le gouvernement de Khadafi à goûter à une hospitalité forcée. Enchaîner par Jolo pour chercher les trois employés du CICR parmi eux un suisse, faire un crochet par le Niger et le Mali pour porter secours au couple Zurichois fans d’Afrique, qui le leur rend bien. Et enfin mobiliser toute la nation contre les USA en dépêchant sur place le reste de ce qui nous reste des nouvelles et anciennes recrues, des professionnels et des miliciens avec tous les fusils d’assaut qui se trouvent dans nos caves et arsenaux pour défendre notre précieux Secret bancaire, celui là même qui fait fuir les capitaux du monde entier pour contribuer à payer le bonus des banquiers de l’UBS. Merci pour eux.head.-ContentPar-0001-Image.ContentPartextimage.0.1.jpg
Et notre conseillère fédérale de poursuivre dans son élan banquier, que sa priorité est de tout faire pour que la Suisse n’apparaisse pas sur la liste noire des paradis fiscaux du G20. Elle aura du mal à y arriver puisque Sarko vient de déclarer que la Suisse est plutôt sur la liste des paradis fiscaux sans nommer heureusement la couleur de la liste sur laquelle notre secret bancaire va être coloré. Jusqu’ici l’argent n’a pas d’odeur, dorénavant, il n’aura pas de couleur. Et si aussi on envoyait nos soldats encercler toute l’Europe des G20 pour défendre les intérêts de la Suisse ? C’est jouable ? Avec notre armée de chocolat?

Dernière question de la journaliste du Matin, dernière réponse de notre conseillère fédérale et dernière remarque du blogueur, dans l’ordre, c’est ce qu’on nous apprend en Suisse, l’ordre : Vous avez sursauté…pour le nouveau salaire de 3 millions que va toucher le nouveau directeur de notre casserole nationale l’UBS ? "Oui c’est beaucoup…mais on ne peut pas reprocher au nouveau directeur de n’avoir pas joué la transparence." Bravo pour la transparence du millionnaire ! Nous voilà riches grâce au bonus dominical de notre conseillère fédérale.

Le Jet d'eau aujourd'hui:

jet 1.jpg
jet 2.jpg
jet 3.jpg
Jet 4.jpg
Sans titre-7.jpg
Rubrique Pierre Maudet, conseiller administratif responsable du Département de l'environnement entre autre chasseur d'affiches sauvages:
n1621127854_191060_3095802.jpg
n1621127854_191061_3920785.jpg
A suivre!
n1621127854_191111_1606873.jpg

21:06 Écrit par Haykel dans Economie, Genève, Humour, Photos | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : jet d'eau, genève, micheline calmy-rey, ubs, secret bancaire | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.