14/02/2009

Au nom de la Saint Valentin

Le pouvoir d’achat a marqué des points aujourd’hui. Le 14 février est une date enrichissante pour certains commerçants. Ceux qui vendent le superflu. Tant mieux pour eux. Depuis le mois de septembre dernier crise économique oblige leur chiffre d’affaires a côtoyé la misère et flirté avec la faillite. L’amour donne des ailes et se donne rendez-vous le 14 de chaque 2ème mois de l’année pour requinquer les commerces. Après les soldes ce sont les sentiments qui guident les réflexes de la ménagère, de l’amoureux de transit et du chercheur du bon coup.n1621127854_172710_8479.jpg
Cet après-midi, les rues basses étaient noires de monde, plein d’amoureux au portefeuille dépensier. Il ne manquait que les porteurs pour porter les achats, offrandes et cadeaux de toutes sortes et de toutes valeurs. La fête des amoureux est la célébration du sexe dit jadis faible. Je ne sais pas si vous l’avez remarqué. Partout c’est couleur rose, dessin en forme de cœur…et slogans s’adressant aux hommes pour satisfaire la gente féminine. Et pas un mot de protestation de la part des ligues des droits de la femme qui voient en cette occasion l’occasion d’engranger des cadeaux à tout va au nom du sentiment noble.
Les plus intelligents des hommes ont un alibi imparable pour sauver leur portefeuille de la frénésie d’achat du 14/2. Mais ils doivent montrer patte blanche et prouver la sincérité de leur fréquent «c’est le geste qui compte » durant le reste de l’année.
Maintenant que j’y pense… Les commerçants qui se plaignent à tord ou a raison comptabilisent selon les secteurs bon nombre d’événements créateurs de dépenses : Fêtes de fin d’année noël et réveillon, la Saint Valentin, Halloween, Pâques, fête des mères, fête des pères, anniversaire de naissance, anniversaire de mariage, anniversaire de la première fois…noces d’or, d’argent ou de bronze, jubilés, baptêmes… dans le désordre. Tous les prétextes sont bons pour renforcer en bon ordre le pouvoir d’achat, cher à l’économie.

Le Jet d’eau aujourd’hui a rendu l’âme à 13h50 comme hier. Je commence à me poser des questions : pourquoi une telle coïncidence?

n1621127854_172711_8698.jpg
n1621127854_172725_2327.jpg
n1621127854_172724_2063.jpg
n1621127854_172713_9199.jpg
n1621127854_172712_8951.jpg
n1621127854_172714_9438.jpg
Pépites dans le quartier:
n1621127854_172715_9678.jpg
n1621127854_172716_9939.jpg
n1621127854_172717_210.jpg
n1621127854_172718_453.jpg
n1621127854_172719_712.jpg
n1621127854_172722_1523.jpg
n1621127854_172720_980.jpg
n1621127854_172721_1249.jpg
n1621127854_172723_1795.jpg
Un moment de bonheur sous le soleil:
Sans titre333.jpg
Un invité surprise:
Sans titre 3.jpg

23:51 Écrit par Haykel dans Genève | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : saint valentin, genève, jet d'eau | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Les commentaires sont fermés.