18/09/2016

Nettoyage du lac: 1850 kg de déchets remontés du lac!

DSC00736.jpgEnviron 250 bénévoles ont pris part aujourd’hui à la 24ème édition du nettoyage du lac. Pas de progrès et chaque année c’est l’éternel recommencement. Les genevois restent indisciplinés et prennent toujours le lac pour une poubelle. Les déchets remontés par l’équipe de Patty Moll se comptent en centaine de kilos. Entre la rive gauche avec Baby Plage et une partie de la rade et les Bains des Pâquis 1850 kilos de déchets hétéroclites ont pu être remonté par les nombreux bénévoles qui ont eu beaucoup à faire. De l’infiniment petits comme les mégots de cigarettes ou des clefs jusqu’au grand évier de cuisine en passant pDSC_4036.jpgar les classiques de chaque année, les pneus et batteries de voiture, les cannettes et autres bouteilles en pet. Oui on jette dans le lac pour ne pas faire son devoir de citoyen. La honte à tous ceux qui confondent la poubelle avec le lac. Un petit aperçu de la pêche miraculeuse de ce dimanche 18 septembre 2016:
450 bouteilles en pet, 620 cannettes, 470 bouteilles de verre, 1 chariot, 44 briquets, 120 kg d’objets métalliques, 6 pneus, 3 téléphones,  1 gros couteau,  1 décodeur tv, 1 plot de circulation, 1 magnétoscope etc…
DSC_4068.jpgPour la partie officielle, Luc Barthassat, Conseiller d’Etat ainsi que Guillaume Barazzone, Maire de la Ville de Genève ont fait le déplacement aux Bains des Pâquis pour remercier les bénévoles et promettre une aide pour la prochaine édition, la 25ème qui aura lieu dimanche 17 septembre 2017. Merci Patty Moll pour cet excellent travail qu’elle mène depuis 24 ans pour un lac propre...

DSC_4043.jpg

DSC_4047.jpg

DSC_4054.jpg

DSC_4073.jpg

DSC_4074.jpg

DSC_4107.jpg

DSC_4104.jpg

DSC_4108.jpg

DSC_4109.jpg

DSC_4119.jpg

DSC_4120.jpg

DSC_4122.jpg

DSC_4123.jpg

DSC00740.jpg

DSC00739.jpg

DSC_4133.jpg

DSC_4134.jpg

DSC_4111.jpg

DSC00751.jpg

DSC00737.jpg

DSC00741.jpg

DSC00742.jpg

DSC00743.jpg

DSC00744.jpg

DSC00749.jpg

DSC00750.jpg

DSC_4105.jpg

DSC00746.jpg

DSC00747.jpg

DSC_4113.jpg

DSC_4082.jpg

DSC_4093.jpg

DSC_4096.jpg

DSC_4059.jpg

DSC_4101.jpg

DSC_4100.jpg

DSC_4067.jpg

DSC_4020.jpg

DSC_4021.jpg

DSC_4023.jpg

DSC_4025.jpg

DSC_4027.jpg

DSC_4031.jpg

DSC_4032.jpg

DSC_4038.jpg

DSC_4041.jpg

DSC_4057.jpg

DSC_4136.jpg

 

Nettoyage du lac en 2009 et ici, 2010, 2012, 2013 et 2014

Et demain est un autre jour!

Pas de photos aux Fêtes des vendanges de Russin!

Sans titre.jpgLa 54ème édition de la fête des vendanges de Russin n’est pas encore terminée qu’elle fait déjà parler d’elle. Non pas à cause d'éventuels soulards mais de la censure! Les journalistes et surtout les photographes ne sont pas les bienvenus. Tout le gratin politique genevois est sur place ce dimanche à l’heure de l’apéro dont les conseillers d’État Pierre Maudet, Serge Del Busco, Luc Barthassat...
L’interdiction de laisser entrer les photographes pour soi-disant assurer la sécurité des convives est formelle, elle provient des organisateurs. On demande aux photographes professionnels d’être muni d’une invitation pour faire leur travail. Ceci dit ils étaient les bienvenus hier toute la journée, aujourd’hui aussi s’ils se contenteront de prendre en photo les anonymes ou autres « petites personnalités ». Politique est vin ne font pas bon ménage. Et voir un conseiller trinquer n’est pas bon pour son image. Mon ami le photographe indépendant Demir SÖNMEZ a été empêché d’accéder au carré officiel pour question de sécurité. Allez tant pis je n’irais pas à Russin ni pour prendre des photos ni pour pour boire un verre.

Et demain est un autre jour!

16/09/2016

Une balade sous le thème de l'eau...

DSC_3782.JPG

DSC_3783.JPG

DSC_3794.JPG

DSC_3800.JPG

DSC_3801.JPG

DSC_3802.JPG

Sans titrejk.jpg

Sans titrerew.jpg

DSC_3820.JPG

Sans titre 5.jpg

Sans titre 6.jpg

DSC_3817.JPG

DSC_3838.JPG

DSC_3935.JPG

DSC_3827.JPG

DSC_3812.JPG

DSC_3796.JPG

DSC_3957.JPG

DSC_3958.JPG

DSC_3962.JPG

DSC_4008.JPG

DSC_4010.JPG

DSC_4006.JPG

DSC_4014.JPG

DSC_4015.JPG

DSC_4015.JPG

DSC_3942.JPG

DSC_3897.JPG

DSC_3902.JPG

DSC_3973.JPG

Sans titre 8.jpg

DSC_3984.JPG

Sans titre 9.jpg

Sans titre 10.jpg

DSC_3907.JPG

DSC_3920.JPG

DSC_3909.JPG

DSC_3975.JPG

DSC_3939.JPG

DSC_3771.JPG

Sans titre.jpg

Sans titre 2.jpg

Sans titre 11.jpg

Sans titre 12.jpg

DSC_3785.JPG

DSC_3791.JPG

DSC_3790.JPG

Sans titre67-s.jpg

Sans titre56-s.jpg

Et demain est un autre jour! 

10/09/2016

Annecy, la magnifique!

DSC_3421.JPGA 42 kilomètres de Genève il y a la ville d’Annecy surnommée à raison « La Venise des Alpes ». Une ville fleurie au charme exquis avec un lac animé et pris d’assaut par les habitants de la ville et les touristes.
Une longue plage aménagée avec des airs de jeux, animations et sortis sur le lac, bien sûr l’incontournable Pont des Amours et un panorama à couper le souffle. Annecy est à découvrir à DSC_3479.JPGtoutes les saisons et pour les chineurs une brocante de qualité a lieu chaque dernier samedi du mois. La vieille ville regorge de curiosités architecturales parmi lesquelles on peut citer Le Palais de l’isle, le Château d’Annecy, l’Eglise Saint-François de Sales...Bientôt avec l’arrivée de l’automne le lac d’Annecy  se transformera en un long et superbe kaléidoscope propice aux reportages photos. Un petit aperçu en image pour ouvrir l’appétit.

DSC_3425.JPG

DSC_3444.JPG

DSC_3643.JPG

DSC_3664.JPG

DSC_3608.JPG

DSC_3630.JPG

DSC_3633.JPG

DSC_3613.JPG

DSC_3614.JPG

DSC_3625.JPG

DSC_3624.JPG

DSC_3632.JPG

DSC_3446.JPG

DSC_3606.JPG

DSC_3609.JPG

DSC_3635.JPG

DSC_3626.JPG

DSC_3627.JPG

DSC_3628.JPG

DSC_3629.JPG

DSC_3634.JPG

DSC_3637.JPG

DSC_3638.JPG

DSC_3641.JPG

DSC_3681.JPG

DSC_3682.JPG

DSC_3612.JPG

DSC_3685.JPG

Sans titre.jpg

DSC_3655.JPG

DSC_3449.JPG

DSC_3452.JPG

DSC_3508.JPG

DSC_3457.JPG

DSC_3482.JPG

DSC_3532.JPG

DSC_3538.JPG

DSC_3547.JPG

Sans titrejj.jpg

DSC_3570.JPG

Sans titrejhjhkjhk.jpg

Et demain est un autre jour!

14:16 Écrit par Haykel dans Récit de voyages, Voyages | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : annecy, lac d'annecy | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

06/09/2016

Le cas des Musa, c’est moche pour la réputation de Genève!

Musa.jpg

Sur le vif. Une véritable scène pour un film d’espionnage à la James Bond. Le Président des Verts genevois, Nicolas Walder ne mâche pas ses mots: «C’est un enlèvement digne des services secrets pour des terroristes. Il est incroyable de voir les moyens mis en place pour renvoyer des requérants d’asile. » (1). Ces mots terribles prononcés dans une Genève réputée paisible et humaine résonnent encore dans mon esprit comme une injustice face au cas de la fratrie Musa conduite à l’aéroport pour une expulsion en Croatie pour respecter les accords de Dublin.
Genève et ses fonctionnaires ailés montrent que dans cette ville repue l’humain n’a pas de valeur ou peu. Appliquer un accord à la lettre pour montrer l’exemple ou l’exemplarité de la Genève internationale auprès des instances européennes n’a aucun sens. Les valeurs humanistes de la Genève qui a vu  la création sur son sol entre autre de la Croix-Rouge se trouvent bafouées par cette action policière de bas étage. Alors qu’une délégation s’est rendu ce matin à l’Office cantonal de la population et des migrations pour chercher une solution provisoire afin de prolonger voir d’obtenir à la fratrie Musa le statut de requérant d’asile, les voilà arrêtés sur un parking par la police en civile est conduite à l’aéroport pour une expulsion imminente.
L’Europe et à leur tête la chancelière allemande Merkel qui a ouvert l’année dernière la grande porte aux réfugiés fait volte face et montre son « amateurisme politique » face à l’afflux de ceux qui fuient les atrocités du régime de Hafed El Assed et de l’Etat islamique dont on découvre que dernièrement l’existence. Le cas des Musa est révélateur de la société dans laquelle nous vivons. C’est moche pour la Genève qui abrite 250 ONG et la plus grande concentration au monde d’organisations internationales! Souhaitons que le bon sens l’emporte et que les Musa restent à Genève où ils ont déjà une partie de leur famille.

La photo qui illustre cette note a été prise dimanche 4 septembre devant le Temple des Pâquis en marge de la Journée des Verts qui sont venus à la rencontre des habitants du quartier. L’endroit a été minutieusement choisie puisque le Temple des Pâquis a hébergé la fratrie des Musa pendant ces derniers jours. Les Musa avaient le moral ce dimanche et ont même proposé une danse kurde aux convives qui ont chaleureusement accepté d’y prendre part.

(1) Tribune de Genève

Le mercredi 7 septembre les Musa ont été expulsés vers la Croatie.

Et demain est un autre jour!

03/09/2016

Graffiti: 3ème édition de « Art 2 Rue en 2 Roues » en photos

DSC_3223.JPGUne vingtaine de privilégiés ont participé ce samedi 3 septembre à la 3ème édition de « Art 2 Rue en 2 Roues » ou comment découvrir en vélo des pépites du street art des fois inaccessibles ou cachés dans le paysage urbain. Ils ont même eu droit à 2 graffitis exécutés en live par Avide et Mesh.
En un peu plus de 4h et à la force du mollet les participants à ce circuit inédit ont parcouru des kilomètres pour découvrir les dernières tendances dans le milieu du graffiti tout en visitant des anciennes fresques encore visibles comme celles de Sans titre-s.jpgJoule de la Jonxion et Bandi aux Charmilles ou Seika aux Grottes ou encore Tones One EDK sous le Pont de Lancy... Une telle sortie est à refaire non pas une fois par année mais au moins chaque trimestre tellement la scène du graffiti est prolifique à Genève. Un bravo aux organisateurs: Desstres et Pro Velo pour le choix du parcours et la qualité des intervenants.

DSC_3228.JPG

graffiti,graffeur,graffeuse,graffiti geneève,street art genève,desstres,pro vélo

DSC_3232.JPG

DSC_3234.JPG

DSC_3236.JPG

DSC_3246.JPG

DSC_3247.JPG

DSC_3249.JPG

DSC_3251.JPG

DSC_3254.JPG

DSC_3257.JPG

DSC_3263.JPG

DSC_3269.JPG

DSC_3275.JPG

DSC_3276.JPG

DSC_3290.JPG

1.JPG

2.JPG

4.JPG

DSC_3304.JPG

DSC_3306.JPG

DSC_3307.JPG

DSC_3309.JPG

DSC_3312.JPG

DSC_3324.JPG

DSC_3335.JPG

DSC_3337.JPG

DSC_3340.JPG

DSC_3344.JPG

DSC_3345.JPG

DSC_3348.JPG

DSC_3355.JPG

DSC_3356.JPG

DSC_3374.JPG

DSC_3385.JPG

DSC_3393.JPG

DSC_3364.JPG

La première édition ici

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

02/09/2016

Action citoyenne: nettoyage du lac, pour la 24ème année consécutive

4.jpgFidèle au poste depuis 24 ans l’infatigable Patty Moll et son Club Aqua-Diving nous donne rendez-vous aux Bains des Pâquis le dimanche 18 septembre pour une nouvelle opération « Nettoyage annuel du lac ». Une action citoyenne pour un lac propre qui chaque année toujours à la même période réunie une armada de bénévoles qui vont à la pêche miraculeuse d’objets hétéroclites jetés par des inconscients dans notre belle rade. Rien qu’en 20 ans de nettoyage les nombreux clubs de plongée du canton aidés par les bénévoles ont sorti 14 tonnes de déchets allant du mégot de cigarette jusqu’aux bancs publics, vélos, motos, pneus de tout calibre ou encore des armes. C’est fou ce qu’on trouve dans le lac que certains prennent pour une poubelle.
791799478.jpgPour cette 24ème édition, Patty Moll pourra compter sur son habituelle équipe mais aussi sur les employés de l’OMC, l’hôtel Richemond, le « Sauvetage de Genève », l’association « Le respect » et le « Centre Genevois du Volontariat ». Dimanche 18 septembre entre 16h et 18h vous pouvez venir  devant l’entrée des Bains des Pâquis pour « admirer » les trophées ramassés tout au long de la journée sur la rive droite. Sera présents pour la partie officielle Luc Barthassat, Conseiller d’Etat en charge du Département de l’environnement, des transports et de l’agriculture, Guillaume Barazzone, Maire de la Ville de Genève et René Buri, représentant de la Fédération Suisse de Sports Subaquatique. Bonne pêche Patty, en espérant que pour cette année vos plongeurs auront moins à faire car les genevois ont été on ose rêvé et continuent à être respectueux vers cette jolie rade que nous aimons.

1270341024.jpg

2678507276.jpg

1460673017.jpg

Nettoyage du lac en 2009 et ici, 2010, 2012, 2013 et 2014

Et demain est un autre jour!

10:31 Écrit par Haykel dans Environnement, Solidarité | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : patty moll, nettoyage du lac | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

01/09/2016

Graffiti: ça bouge à Genève!

DSC_2702.JPGEn cette fin d’été la scène du graffiti à Genève est très dynamique. Il ne se passe pas une semaine sans qu’on enregistre un évènement street art. Un exemple, dimanche 28 août il y a eu une exposition de graffitis sur des tableaux en bois à la Pointe de la Jonction, un grand hommage au Parc Baud-Bovy à Plainpalais par une dizaine de graffeurs et de graffeuses à Marouane, un enfant de 9 ans décédé suite à un cancer et pour terminer une session derrière le musée du skatboard, le Pulp68 à Vernier organisée par Mic Plasti avec JIMOX, Lordz Oner, Diem, Wouzi, Texas,  Amikal (Amaëlle) et l’artiste parisien Alex Kano. Retour DSC_2700.JPGen photos sur l’exposition de la Pointe de la Jonction et sur la jam de Vernier. Et pour terminer, un rappel, n’oubliez pas le « Samedi à vélo » consacré à un circuit en ville pour contempler les dernières fresques des artistes genevois et pourquoi pas assister en direct à une de leur création. Un tour guidé organisé conjointement par Pro Vélo et l’association Desstres qui chaque lundi invite le public à Carouge pour des ateliers de dessins et de graffitis.

DSC_2701.JPG

DSC_2669.JPG

DSC_2692.JPG

DSC_2679.JPG

DSC_2691.JPG

DSC_2690.JPG

DSC_2703.JPG

DSC_2688.JPG

Exposition à la Pointe de la Jonction:

DSC_2616.JPG

DSC_2618.JPG

DSC_2620.JPG

DSC_2622.JPG

DSC_2623.JPG

DSC_2624.JPG

DSC_2628.JPG

DSC_2629.JPG

fAscl.jpeg

DSC_2624.JPG

DSC_2626.JPG

DSC_2630.JPG

DSC_2634.JPG

DSC_2636.JPG

DSC_2638.JPG

DSC_2640.JPG

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

09:23 Écrit par Haykel dans graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : graffiti, graffeur, graffeuses de genève, street art | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

30/08/2016

Graffiti: un petit tour en vélo ça vous dit?

13923315_1294039560621407_208169876662710245_o.jpgC’est en passe de devenir un classique. Je parle de « Art 2 Rue en 2 Roues », un circuit en vélo pour découvrir Genève en mode street art. Organisée pour la 3ème fois par l’Association Desstres dans le cadre des "Samedis du vélo" de Pro Vélo cette promenade gratuite avec des guides experts en la matière est une excellente initiative pour faire connaître le graffiti genevois, très fécond ces dernières années. Le rendez-vous est pris pour le samedi 3 septembre à 13h30 devant le préau de l’école des Cropettes. L’itinéraire conduira les participants dans les quartiers suivants: les Grottes, Les Schtroumpfs, les Charmilles,  les Franchises, les Libellules, les Acacias...
Et pour rendre le tour encore plus attractif une séance de graffitis est organisée avec les graffeurs Avid, Mesh, Rusé et Whyre. Ceux qui sont intéressés doivent obligatoirement s’inscrire sur le lien ici.

La première édition:

Genève: “En vélo pour admirer et découvrir des graffitis”

590145313.jpg

603080604.jpg

2942200878.jpg

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

29/08/2016

Graffiti: une grande fresque pour une bonne cause

DSC_2661.JPGRetenez cette adresse: le Parc Baud-Bovy dans le quartier de Plainpalais. Ce week-end et malgré une chaleur étouffante, une dizaine de graffeurs dont 2 graffeuses ont travaillé en commun pour réaliser une fresque géante de 40 mètres aux couleurs chatoyantes. Tous connus pour leur longue carrière au service du street art. De grosses pointures dont le palmarès est bien fourni en graffitis à Genève et en dehors de la Suisse. A leur tête Julien Champod alias Joule de la Jonxion ou encore Créative Joule qui a coordonné cette opération en hommage à Marouane, un enfant DSC_2644.JPGdécédé à l’âge de 9 ans suite à un cancer de l’os. Un battant qui en plus de la chimio a subi plusieurs opérations dont une amputation d’une jambe. Marouane s’est battu jusqu’au bout comme « un guerrier » pour reprendre le terme de sa mère qui lui a consacré une page Facebook et monté une association dont le but est de sensibiliser la population sur le cancer de l’enfant, récolter des fonds pour la recherche et promouvoir le don du sang et de Plaquette.
Pour Joule de la Jonxion, cette opération s’est faite sans encombre. Une autorisation de la voirie, l’accord de la Gérance immobilière et une petite DSC_2650.JPGcontribution de la Délégation de la jeunesse qui a offert 150 aérosols. Et le tour est joué. Tous les graffeurs et graffeuses invités ont été très enthousiastes par le projet et ont pris beaucoup de plaisir à réaliser cette grande fresque sur 2 jours au pied de l’immeuble où habitait Marouane, le guerrier. Bravo à tous ceux qui ont pris part à cet hommage qui mérite d’être relevé. A travers le travail de Créative Joule, de Nadia Seika, de Nadib Bandi, de Gamo art, de Timer, de Jazi, de Rey one, de Joys, de Inock, de Zoma, de Sade...c'est un départ pour une réflexion sur la recherche du cancer touchant les enfants qui souffre d’un manque de moyens chronique.

DSC_2647.JPG

DSC_2653.JPG

DSC_2658.JPG

DSC_2656.JPG

DSC_2660.JPG

DSC_2663.JPG

DSC_2651.JPG

DSC_2646.JPG

DSC_2801.JPG

DSC_2790.JPG

DSC_2787.JPG

DSC_2795.JPG

DSC_2791.JPG

DSC_2799.JPG

DSC_2809.JPG

DSC_2810.JPG

DSC_2815.JPG

DSC_2827.JPG

DSC_2825.JPG

DSC_2842.JPG

DSC_2851.JPG

DSC_2835.JPG

DSC_2826.JPG

DSC_2845.JPG

DSC_2849.JPG

DSC_2850.JPG

DSC_2862.JPG

DSC_2864.JPG

DSC_2869.JPG

DSC_2879.JPG

DSC_2881.JPG

DSC_2883.JPG

DSC_2884.JPG

DSC_2885.JPG

DSC_2889.JPG

  

L'actualité du graffiti genevois ici

Et demain est un autre jour!

15:55 Écrit par Haykel dans graffiti | Lien permanent | Commentaires (0) | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

28/08/2016

Ambiance au Festiverbant

DSC_2759.JPGFestiverbant à Landecy, un des rares festivals open air rock et blues à l’entrée gratuite et à l’animation sympathique dans le canton de Genève. 18 ans d’existence et toujours le même bonheur de retrouver dans un cadre bucolique des chanteurs et des groupes qui se donnent pour la musique. Du 26 au 28 août anglais, irlandais, hongrois, français et suisses se sont produits devant un public nombreux chantant leur propre répertoire ou des reprises. Le succès à été encore une fois au rendez-vous pour ce festival qui est entrain de se faire un nom sans abattage médiatique et de gros moyens. Quelques photos du dernier groupe qui s’est produit dimanche entre 19h30 et 21h, le hongrois Kiss Forever band qui a merveilleusement clôturé le Festiverbant version 2016.

DSC_2774.JPG

DSC_2761.JPG

DSC_2762.JPG

DSC_2763.JPG

DSC_2767.JPG

DSC_2768.JPG

DSC_2770.JPG

DSC_2773.JPG

DSC_2775.JPG

DSC_2779.JPG

DSC_2782.JPG

festiverbant,festival festiverbant 2016,photos festiverbant

Et demain est un autre jour!

23:29 Écrit par Haykel dans Fête | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : festiverbant, festival festiverbant 2016, photos festiverbant | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

Rentrée politique genevoise: Et hop un nouveau parti de droite?

2737274333.jpgIl faut reconnaître qu’il a plus d’un tour dans son sac notre incontournable Eric Stauffer dont la devise est « retenez-moi ou je fais un malheur! ». Il vient d’annoncer ce jour  sur sa page Facebook son retour pour la rentrée politique. Une rentrée à la hauteur de sa devise. Ce n’est pas un poisson d’avril nous sommes à la fin du mois d’août, c’est juste un nouvel épisode dans l’interminable feuilleton politique à la sauce « Staufferienne ».
Le co-fondateur du MCG qui n’a jamais digéré sa non élection comme président du parti joue à la politique participative ou plutôt il essaye. Il demande à ses 1237 amis et suiveurs sur Facebook à l’aider à trancher entre 4 possibilités.
-Constitution d’un nouveau parti: PG (parti genevois)
-Réintégrer le MCG par la grande porte en prenant les règnes du parti. Sans titre.jpg« ...Je déploie mon énergie et savoir faire en modifiant/complétant l’équipe dirigeante... ». Ce qui signifie un putsch déguisé.
-Il reste un député indépendant
-Il démissionne
4 heures après avoir posté son programme et de l’avis même de son auteur 2 options sont d'ores et déjà écartées: député indépendant et la démission. Stauffer qui n’est pas fait pour le travail en solo ni pour l’abandon s’achemine vers la création d’un nouveau parti de droite. Je parie que d’ici minuit le suspense sera définitivement levé sur les intentions d’Eric Stauffer. Après le mouton noir de l’UDC et le frontalier du MCG quelle sera la nouvelle bête noir du PG? Telle est la seule inconnue de l’énigme de ce dimanche estival annonciateur de la rentrée politique genevoise.

D'autres notes sur Eric Stauffer ici

Et demain est un autre jour!

14:24 Écrit par Haykel dans Eric Stauffer | Lien permanent | Commentaires (1) | Tags : eric stauffer, mcg, udc, pg, parti genevois | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook

26/08/2016

Bon anniversaire, vénérable Jet d’eau!

DSC_2515.JPGCe n’est pas étonnant que le vénérable et prestigieux Jet d’eau qui  fête ce soir ses 125 ans est le monument le plus photographié à Genève, record certifié par le mouchard le plus puissant de la toile j’ai nommé « Google sait tout ». Beau, majestueux, élancé, bon nombre de fois copiés à travers le monde, notre Jet d’eau cantonal est la fierté de Genève. Sans le Jet d’eau, Genève n’est pas Genève. Ce n’est pas une déclaration d’amour d’un fan mais un constat que je ne suis pas le seul à partager. N’est-ce pas Joël Dicker qui a déclaré à la Tribune de Genève: «Le Jet d’eau, c’est notre drapeau, c’est DSC_2521.JPGl’identité de notre ville». Oui c’est juste, le Jet d’eau incarne sans l’ombre du moindre doute notre identité. Vous imaginez le Jet d’eau à Berne ou dans un autre canton triste. Non, il ne faut même pas y penser. Sa place est à Genève comme la place de l’ours est à Berne ou le Cervin à Zermatt.
Avec sa magnifique passerelle inaugurée il y a quelques mois et maintenant un nouvel éclairage en LED qui offre une formidable déclinaison de 65’000 teintes, le Jet d’eau est dignement fêté par Genève. Et il le vaut bien! «Dieu-beau temps » reste au beau fixe pour ne pas nous priver de notre incontournable Jet d’eau. Et demain, si vous êtes nombreux à partager la passion du Jet d’eau on lancera une pétition pour que notre chéri reste dans les airs 24h/24, 7 jours/7,  tempête et mauvais temps compris!

DSC_2512.JPG

DSC_2526.JPG

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

DSC_2583.JPG

DSC_2590.JPG

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

jet d'eau,jet d'eau de genève,jet d'eau en couleur,125 ans de jet d'eau

D'autres photos sur "le blog du Jet d'eau" ici

Et demain est un autre jour!

19/08/2016

La Tunisie hôte d’honneur de la «Semaine de la démocratie» à Genève

La Tunisie prendra part comme hôte d’honneur à la «Semaine de la démocratie» qui se déroulera à Genève du 15 au 24 septembre 2016.

Avec 22 organisations internationales et plus de 250 ONG, Genève détient le titre symbolique de «capitale mondiale» des organisations internationales.

En plus d’abriter le siège européen de l’Onu, Genève, comme d’autres cantons suisses, est un excellent laboratoire pour apprendre les rudiments de la démocratie.

Kapitalis.jpgLe 15 septembre est décrété par l’ONU comme la Journée internationale de la démocratie. Les Suisses, qui ne font pas les choses à moitié, célèbrent cet évènement à leur manière en le prolongeant et ça devient du 15 au 24 septembre «La semaine de la démocratie» où il sera question de faire l’état des lieux de la démocratie dans le monde.

Vaste programme pour une ville internationale comme Genève qui abrite le siège européen de l’Onu et de nombreuses organisations internationales.

C’est la deuxième année consécutive que la cité de Calvin représentée par ses institutions étatiques organise ce grand rassemblement politique ouvert au grand public avec, comme invitée d’honneur pour cette édition, la Tunisie.

Cette participation tunisienne a été possible grâce aux efforts conjugués de Amina Bouzguenda Zeghal, directrice générale de l’Université Paris Dauphine Tunis, de Nadia Sehnaoui Boulifa, entrepreneure tuniso-suisse et membre actif de la société civile, et d’autres personnalités du monde avignette-semaine-democratie.jpgcadémique et associatif.

Le député Abderraouf El-May, président de la Commission des Tunisiens résidents à l’étranger à l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) a été sollicité pour jouer l’intermédiaire avec les instances genevoises. Après sa rencontre, mercredi 17 août, avec Anja Wydel Guelpa, chancelière d’Etat de la République et Canton de Genève, pour finaliser le rendez-vous du mois de septembre, M. El-May a déclaré que «la participation active de la Tunisie à un tel événement d’envergure internationale est à multiplier pour souligner nos avancées démocratiques, nous aider à travailler d’avantage sur nos défis et mettre en avant ce que la Tunisie a de meilleur, en particulier sa jeunesse.»

Edition 2015.jpgEn parlant de jeunesse, un jumelage a été mis sur pied entre l’Université de Genève d’une part et l’Université Paris-Dauphine à Tunis ainsi que l’Université de Tunis. Sept étudiants tunisiens viendront débattre, le 19 septembre, avec leurs homologues genevois autour d’un débat intitulé: «Suisse-Tunisie: regards croisés sur une démocratie en mouvement.» Une expérience appelée à se renouveler entre Genevois et Tunisiens.

Le programme de la «Semaine de la démocratie» s’annonce alléchant avec des débats, des conférences, des ateliers, des expositions, des concerts et autres réjouissances. Un petit aperçu de ce qui attend les participants à cette semaine de la démocratie made in Suisse à travers les thèmes qui seront traités: «Lancement d’un projet citoyen»; «La démocratie en débat»; «Projection-débat intergénérationnel»; «L’éducation des jeunes migrant-e-s : L’avenir de la démocratie»; «Genève s’exprime»; «Atelier aux archives de l’Etat de Genève»; «Une loi, quelle loi?»; «Objets de démocratie»; «La démocratie, si je veux!»; «Démocratie 2030» ; «Institutions 3D»; «Ecole, travail, citoyenneté : Les jeunes ont la parole»; «Citoyenneté Petit Ecran»; «Visualisation parlementaire: La cuisine du parlement ? On vous fait un dessin»; «Les jeunes et la politique»; «Portes ouvertes au Palais de Justice»; «Ma ville, un espace civique»; «Portes ouvertes à l’Hôtel de Ville»; «Séance fictive du Grand Conseil» (l’équivalent de l’ARP).

PS: Article paru dans Kapitalis le 19.08.2016

Légende photo:

-1ère photo: Abderraouf El-May et Anja Wydel Guelpa, Nadia Sehnaoui Boulifa et Amina Bouzguenda Zeghal.

-Affiche de la Semaine de la démocratie

-Photo de l'édition 2015 copyright Ville de Genève

Et demain est un autre jour!

16/08/2016

Le 17 août : Journée internationale du chat noir

Kahloucha 1.jpgDans l’imaginaire de l’homme, le chat noir est vecteur de malédiction au même titre que le corbeau. Oiseau de mauvais augure ou 4 pattes à éviter de croiser sur son chemin. Les superstitions ont traversé les siècles et persistent encore au point que le 17 août est décrété « Journée internationale du chat noir » histoire de sensibiliser les « insensibles » au sort de ce félin à la couleur et à la prestance d’un puma. Chassé, pourchassé pour sa couleur sombre le chat noir est victime d’une véritable campagne de dénigrement depuis le Moyen Age. Si les procès en sorcellerie et autres Sans titre 2.jpgdiaboliques intentions qu’on lui prêtait malgré lui ont disparu, le chat noir souffre encore d’un déficit d’image. Et la journée du 17 août qui lui est dédiée sert à le réhabiliter voir à le valoriser car selon l’initiatrice de cette louable initiative, l’association britannique « La Royal Society for the Prevention of Cruelty to Animals (RESPCA), l’équivalent de la SPA, le chat noir a plus de risques que les autres chats d’être abandonné par son propriétaire, qu’il est sujet à des violences et que pour être adopté il a moins de chance de trouver un foyer qu’un chat d’une autre couleur.

1471365112680.jpgSi vous rencontrez un ou une chatte noire aujourd’hui, demain ou un autre jour n’hésitez pas à aller à sa rencontre et à le ou la caresser car comme vous voyez, les animaux sont aussi victimes de racisme.

Plusieurs écrivains sont tombés sous le charme du minet, matou, mistigri ou minou dont le célèbre Pierre Loti, la lauréate du Prix Nobel de la littérature en 2007, Doris Lessing ou encore Colette à qui je donne le mot de la fin, elle qui a si bien fait parler les chats noirs. « Noir dans le noir. Plus noir que le noir… Je n’ai pas besoin, pour disparaître, de me cacher ; je cesse seulement d’exister, et j’éteins mes phares. Mais je fais mieux encore ; je dépose mes deux phares d’or au ras du tapis, flottant dans l’air, visibles et insaisissables, et je m’en vais à mes affaires…
C’est de la magie ? Mais, bien sûr. Croyez-vous qu’on soit noir à ce point, sans être sorcier ? »

PS: Modèle Kahloucha

1471364144005.jpg

1471364604096.jpg

1471364781150.jpg

Et demain est un autre jour!

18:51 Écrit par Haykel dans Chat | Lien permanent | Commentaires (6) | Tags : chat, chatte, chat noir, chatte noir, journée internationale du chat noir, cat, cats, kahloucha | |  del.icio.us | | Digg! Digg |  Facebook